Chrome 94 va apporter du neuf sur le gaming

Google a récemment annoncé une nouvelle bêta pour son navigateur. Chrome 94 apportera pas mal de nouveautés, dont certaines tournées vers le gaming. On fait le point.

Et si un navigateur web était un peu plus qu’un navigateur web ? Google a certainement dû se poser cette question à un moment du développement de Chrome. Les versions passant, le navigateur s’est fait plus complet et il a surtout tenté de proposer de nouvelles choses.

Le moteur de recherche de Google
Crédits Unsplash

Ce sera également le cas de Chrome 94. Comme l’explique Google dans son annonce, cette nouvelle mouture intègrera des technologies tournées vers le gaming.

A lire aussi : 3 extensions Chrome indispensables pour Amazon

Chrome 94 apporte de nouvelles API

Parmi ces dernières se trouve notamment WebCodecs, une API tournée vers les développeurs. Une API permettant notamment de mieux gérer l’encodage et le décodage de vidéos et de l’audio.

De mieux gérer ces opérations, mais surtout de les rendre moins gourmandes en ressources et de réduire significativement la latence.

L’autre technologie, c’est le WebGPU, une autre API permettant aux développeurs de tirer parti de la puissance du GPU d’un ordinateur. Un fonctionnement proche de celui d’un DirectX 12 ou d’un Metal. Pour schématiser et faire simple, avec lui, les développeurs vont pouvoir dialoguer plus facilement avec la carte graphique ou le GPU intégré à la carte mère de l’ordinateur.

A lire aussi : Chrome nous prépare de jolies choses sur Android 12

Des technologies pour mieux gérer la vidéo, le son et les jeux

A terme, ces deux technologies aideront les développeurs à proposer de nouvelles expériences de streaming. Cela vaut d’ailleurs autant pour le cloud gaming que pour le streaming de contenus multimédia.

En revanche, Google évoque une phase expérimentale qui se poursuivra jusqu’à l’année prochaine. Pour le moment, il est donc difficile d’évaluer les répercussions que va avoir Chrome 94 sur le marché, ni même si les développeurs vont réellement faire appel à ces technologies dans leurs projets.

Maintenant, on rappellera que Google lui-même s’intéresse beaucoup à ces sujets. Entre Stadia et YouTube, on peut même dire qu’il leur a ouvert les bras. Ces implémentations devraient donc aussi permettre aux Googlers d’améliorer leurs outils.

Mots-clés chromegoogle