Chrome Remote Desktop, pour prendre le contrôle d’un ordinateur depuis Google Chrome

Les solutions permettant de prendre le contrôle d’un ordinateur à distance ne manquent pas. De tête, on pourra citer VNC ou encore Log Me In. Super, c’est vrai, mais Google vient de lever le voile sur un outil qui ne manque vraiment pas d’intérêt puisqu’il va vous permettre de prendre la main sur une autre bécane en passant par votre navigateur web. Le tout gratuitement et sans aucune limite, forcément. Même que le coquin s’appelle Chrome Remote Desktop et qu’il risque de ravir tous les techniciens amateurs ou éclairés souhaitant disposer d’une solution accessible, simple et complète.

Chrome Remote Desktop, pour prendre le contrôle d'un ordinateur depuis Google Chrome

Alors attention quand même car Chrome Remote Desktop est actuellement disponible en version beta, ce qui veut dire que l’outil n’est pas forcément exempt de bugs et qu’il peut en outre lui manquer quelques fonctionnalités. Même chose, ce dernier n’est bien évidemment disponible que sur Google Chrome et cela ne surprendra sans doute personne. Après, pour le reste, faut avouer que le bougre ne manque franchement pas d’intérêt et sa grande force réside d’ailleurs dans son extrême simplicité.

Okay, mais comment ça marche ? Et bien il faut commencer par installer l’extension sur tous les ordinateurs de notre parc. Ensuite, en démarrant l’application, il vous sera demandé d’autoriser l’accès. Une fois que c’est fait, vous aurez la possibilité de partager votre ordinateur et donc d’en prendre le contrôle à distance. Pour ce faire, un code d’accès va être généré et il faudra le saisir sur l’ordinateur hôte pour autoriser la connexion. Tout se passera bien évidemment par l’entremise du navigateur, le bureau de l’ordinateur distant s’affichera ainsi dans un nouvel onglet et vous pourrez dépanner facilement pépé, mémé, bob l’éponge ou encore Lucette, votre gentille collègue de la compta qui ne comprend pas pourquoi elle ne peut pas accéder au réseau WiFi de l’entreprise avec sa calculatrice scientifique. Le truc un peu relou, quand même, c’est qu’il faut saisir à chaque fois le code secret et ça peut vite devenir gavant à force.

Ah et bien évidemment, Chrome Remote Desktop fonctionne sur n’importe quelle bécane et donc aussi bien sous Windows, Mac OS, Linux ou encore… Chrome OS.

Via