Chrome va mettre les contenus Flash en pause pour nous permettre d’économiser de la batterie

Chrome a de nombreuses qualités mais il a aussi tendance à consommer beaucoup d’énergie. Fort heureusement pour nous, Google est bien décidé à corriger le tir et il va même s’attaquer aux contenus en Flash pour préserver l’autonomie de nos ordinateurs portables.

Le Flash était très populaire au début des années 2000 mais il l’est beaucoup moins à présent et il a ainsi de plus en plus de mal à s’imposer face au HTML5 et à toutes les technologies/techniques associées.

Flash Chrome

Google est prêt à tout pour réduire la consommation énergétique de Chrome, y compris à faire l’impasse sur les contenus en Flash.

Toutefois, il n’a pas rendu son dernier souffle et il est encore utilisé dans le petit monde de la publicité en ligne pour créer des spots interactifs.

La fonction est uniquement disponible sur la version bêta de Chrome pour le moment

Mais voilà, le gros problème pour les internautes c’est que ces spots consomment aussi pas mal de ressources et ils ont même un impact considérable sur l’autonomie de nos ordinateurs portables.

Google et Adobe ont tous les deux conscience du problème et ils ont ainsi travaillé de concert sur un outil capable de mettre en pause toutes les animations Flash périphériques ou secondaires. Cela vaut pour ces fameuses campagnes interactives mais également pour les lecteurs vidéos et/ou musicaux intégrés à certains sites.

Que les éditeurs se rassurent cependant car cet outil sera parfaitement capable de distinguer le bon grain de l’ivraie et il ne touchera pas aux contenus centraux, et donc aux vidéos YouTube et Dailymotion qui illustrent parfois nos articles.

Si vous voulez tester cette fonction, ce n’est pas compliqué car il suffit d’installer la dernière version bêta de Chrome sur votre machine. Elle est disponible à cette adresse et vous pouvez en profiter sur les trois principaux systèmes d’exploitation du marché, soit sur Windows, OS X et Linux.

Quoi qu’il en soit, c’est bien de voir que Google est décidé à tenir ses promesses.