Chromebook Pixel : un nouveau modèle en vue ?

Le Chromebook Pixel pourrait avoir bientôt droit à un lifting salvateur. Google envisagerait en effet de présenter une nouvelle machine à l’occasion de sa conférence de presse d’automne.

En février dernier, Rick Osterloh a eu l’occasion de s’entretenir pendant plusieurs minutes avec TechCrunch. Durant l’échange, l’homme a déclaré avoir tiré un trait définitif sur le Chromebook Pixel. Depuis, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts et la firme aurait finalement changé d’avis.

Chromebook Pïxel

Selon une source travaillant en étroite collaboration avec Android Police, Google aurait en effet l’intention de profiter de sa prochaine conférence de presse pour lever le voile sur une nouvelle version de son Chromebook.

Un Chromebook Pixel 2017 pour le troisième trimestre ?

L’informateur à l’origine de cette indiscrétion n’a pas donné de détails supplémentaires sur le design ou la configuration de cette nouvelle machine, mais nos confrères pensent qu’elle pourrait être animée par Andromeda, une nouvelle plateforme née de la fusion entre Chrome OS et Android.

Ils vont même plus loin puisqu’ils indiquent dans leur article que l’appareil devrait se rapprocher des machines hybrides dans son fonctionnement en proposant deux modes d’utilisation différents : laptop ou tablette.

Pour passer de l’un à l’autre, l’utilisateur n’aura pas besoin de se casser la tête et il n’aurait ainsi qu’à retirer l’écran de son logement, exactement à l’image de ce que propose Microsoft depuis un moment avec les Surface.

Une machine hybride sous Andromeda en vue ?

Android Police va même plus loin en se laissant aller à quelques pronostics. Nos confrères pensent en effet que ce nouveau Chromebook Pixel pourrait être commercialisé durant le troisième trimestre de cette année afin de profiter de l’engouement suscité par les fêtes de fin d’année.

Tous les marchés ne seront cependant pas forcément logés à la même enseigne et il faut ainsi rappeler que les deux premiers modèles n’ont pas été commercialisés en France. Rien ne dit que cette nouvelle machine le sera.

En outre, il est important de rappeler que le patron de la division Android avait formellement démenti toutes ces rumeurs en fin d’année dernière en déclarant que Android et Chrome OS n’étaient pas faits pour fusionner.

Maintenant, ce ne serait évidemment pas la première fois que Google revient sur une de ses décisions.