Cinq nouvelles îles révélées par la fonte des glaces

Ces dernières années, le réchauffement climatique a entraîné la fonte de nombreux glaciers. Récemment, la disparition d’un glacier situé au large de l’archipel de la Nouvelle-Zemble, à l’extrême nord de la Russie, a mené à la découverte de cinq nouvelles îles après une expédition maritime qui s’est étendue jusque dans l’archipel François-Joseph.

L’existence de ces îles a été annoncée officiellement lors d’une conférence de presse qui a eu lieu en août 2019, à Moscou, pour marquer la fin de cette expédition. En se basant sur des images capturées par des satellites, les scientifiques ont indiqué que la taille de ces terres équivaudrait à huit terrains de football.

Crédits Pixabay

D’après le vice-amiral Alexander Moiseyev, la découverte de ces îles n’aurait pu se faire sans la disparition de ce glacier. « La fonte de la glace, son effondrement et des changements de températures ont conduit à leur découverte. » a-t-il déclaré.

Des îles déjà colonisées

Si la découverte de ces îles n’a été révélée au grand public qu’en août dernier par le ministère russe de la Défense, les scientifiques auraient pris connaissance de leur existence en 2016 grâce aux observations menées par une ingénieure du nom de Marina Migunova. Les images satellitaires étudiées par cette dernière pour son document de recherche avaient révélé la présence de masses terrestres inconnues au large de la Nouvelle-Zemble.

Les scientifiques ont indiqué qu’en dépit du fait que ces îles n’aient émergé que récemment, elles seraient déjà colonisées par des formes de vies. D’après Alexei Kornis, responsable du service hydrographique de la flotte du Nord, des traces d’animaux, des oiseaux, et des plantes auraient été observées sur place.

La Russie tire profit des effets du réchauffement climatique

Pour le moment, les scientifiques ne veulent pas trop s’avancer à émettre des hypothèses concernant ces îles. « Aujourd’hui, il est difficile de tirer des conclusions quant à leur importance et à leur durée de vie. »

Un rapport de l’ONU publié en septembre 2019 a indiqué que la fonte des glaces en Arctique a connu une hausse alarmante. Actuellement, la Russie tente de tirer profit des effets du réchauffement climatique.

Le pays a décidé de tourner la situation à son avantage en créant des bases militaires et scientifiques en Arctique pour ouvrir une nouvelle route commerciale.

Mots-clés insolite