Clap de fin pour la folle saga Cooking Mama : Cookstar

Leaké au moins de juillet 2019 pour une sortie sur Nintendo Switch et PlayStation 4 puis annoncé officiellement au cours du mois suivant dans l’indifférence générale, Cooking Mama : Cookstar semblait être un simple nouvel épisode dans la saga de jeu de simulation de cuisine light.

Les développeurs originaux japonais de la franchise Office Create ne figuraient pas dans les noms derrière ce volet néanmoins ; en lieu et place on retrouve le studio First Playable Productions, un habitué des jeux à licence, et l’éditeur Planet Entertainment.

capture YouTube

Mais la vraie différence se fait dans les étranges circonstances dans lesquelles se sont déroulées la sortie du jeu.

Prévu pour le 31 mars dernier, Cooking Mama: Cookstar est bel et bien sorti au format physique et numérique sur Switch… Avant de disparaitre de l’eShop peu de temps après. Ce retrait soudain du jeu a forcément attiré la curiosité de nombreux internautes spéculant sur la raison derrière une telle décision jusqu’à l’apparition de rumeurs sur les réseaux social et l’inévitable effet domino qui s’en suit.

Blockchain et crypto-quiproquo

Une capture d’écran d’une conversation Discord largement relayée sur Twitter a suffi à donner vie aux théories les plus folles et entraîner l’apparition de témoignages fantasques en tout genre : Cooking Mama: Cookstar intégrerait ainsi une technologique de minage de cryptomonnaie à travers le blockchain et ferait surchauffer les consoles Switch jusqu’à dégradation du matériel.

Ces rumeurs auraient été alimentées par le communiqué de presse officiel du jeu publié en août dernier qui annonçait bel et bien la présence de la technologie blockchain pour faciliter les échanges entre utilisateurs – mais une inspection du code de jeu n’a révélé aucune trace de sa présence, laissant caduques ces accusations.

Les développeurs ont ainsi assuré que rien de tel ne figurait dans le code du jeu dans un tweet qui semblerait absurde s’il n’était pas publié en ce début d’année catastrophique à plein d’égard.

C’est finalement à Office Create que revient le dernier mot de cette histoire : le retrait de Cooking Mama: Cookstar de l’eShop résulterait de la rupture de contrat entre le studio japonais et First Playable Game dont la version finale du jeu ne correspondait pas aux attentes. Office Create a ainsi licencié la propriété intellectuelle de la franchise au développeur américain pour un nouveau jeu sur Switch au cours du mois d’août 2018 mais n’aurait pas été satisfait du produit fini et n’aurait pas donné son accord pour sa publication – et encore moins pour une version PlayStation 4.

Qu’à cela ne tienne, l’éditeur Planet Entertainment autorisa néanmoins Cookstar à sortir dans les bacs et l’eShop, et planifie toujours la sortie PS4 pour le 12 mai prochain… Office Create évalue actuellement les actions en justice à prendre pour cette affaire des plus rocambolesques.