Clés USB dans les boîtes aux lettres : des cadeaux empoisonnés

Villeneuve-d’Ascq est une ville paisible située non loin de Lille, dans le nord du territoire. Elle fait beaucoup parler d’elle depuis quelques jours et pour cause, car une nouvelle arnaque est en train de prendre de l’ampleur, une arnaque reposant sur l’utilisation de clés USB vérolées laissées dans les boîtes aux lettres. Face à la situation, les gendarmes ont décidé de mettre la population en garde.

Ces « cadeaux-surprises » de la part des hackers contiennent en fait un virus qui se transmet dans l’ordinateur une fois la clé branchée. Gare aux curieux ! Certaines personnes ont déjà succombé à la tentation et sont tombées dans le piège des pirates informatiques.

Clé USB

Surnommée « l’arnaque à la clé USB », la gendarmerie explique les dégâts que pourrait produire cette clé qui paraît inoffensive.

Une technique efficace

En Australie, la police a été confrontée en septembre 2016 à une arnaque similaire. Elle a fini par atterrir dans l’hexagone et commence à se propager. D’ailleurs, la police australienne avait déjà prévenu que ces cadeaux empoisonnés sont « très dangereux et occasionnent de graves soucis sur les ordinateurs infectés ». Une affirmation que la gendarmerie du Nord a récemment confirmée.

Ce type d’attaque est vraiment très efficace. Une étude a en effet démontré que 98 % de personnes trouvant une clé USB par terre la ramassent au bout de six minutes. Pire, dans le lot, 45 % d’entre eux ont même comme premier réflexe de l’insérer dans leur ordinateur pour en examiner le contenu.

Pour en examiner le contenu, ou pour tenter de retrouver son propriétaire.

Un virus donnant l’accès à tous les donnés

Pourtant, insérer une clé USB inconnue dans un ordinateur est très risqué.

Ces périphériques peuvent en effet contenir des virus ou des programmes malveillants et être ainsi utilisés pour récupérer des données personnelles. Certains hackers les utilisent aussi pour pénétrer sur des systèmes informatiques hors de leur portée.

Dans ce cas précis, les personnes à l’origine de l’arnaque semblent surtout avoir envie de nuire à la population. Les clés laissées dans la ville contiennent en effet de simples virus. La gendarmerie appelle donc les habitants de Villeneuve-d’Ascq à la plus grande prudence et elle recommande à la population de ne pas utiliser des clés trouvées.

Ce conseil s’applique évidemment pour tout le monde.