Cloudflare laisse tomber 8Chan après la tuerie d’El Paso

Créé en juillet 2009, Cloudfare est une entreprise proposant des services de sécurité Internet et des services distribués de serveur de noms de domaine. Récemment, la firme américaine a annoncé qu’elle ne fournirait plus ses services au forum 8chan sur lequel le responsable de la tuerie d’El Paso, au Texas, avait publié un « manifeste » raciste avant de tuer 20 personnes dans une fusillade.

Dans un communiqué, Matthew Prince – PDG de Cloudfare – a qualifié 8chan de « cloaque rempli de haine ».

Crédits Pixabay

C’est notamment la troisième fois que des auteurs de tueries de masse s’expriment sur 8chan avant de passer à l’acte. Les auteurs des attentats terroristes contre deux mosquées à Christchurch et une synagogue à Poway se sont en effet exprimés sur le forum avant de commettre les meurtres.

Cloudfare ne veut plus fournir ses services à 8chan

La fusillade d’El Paso a fait 20 morts et plusieurs blessés. D’après les rapports, Patrick Crusius – le suspect – est un homme âgé de 21 ans et originaire d’Allen, au Texas. Ce dernier avait publié un manifeste raciste sur le forum 8chan avant de passer à l’acte.

Dans sa publication, il a notamment soutenu le tireur qui a tué 51 personnes dans deux mosquées à Christchurch, en Nouvelle-Zélande, en mars dernier.

Après ce drame, Matthew Prince a annoncé dans un article de blog que Cloudfare ne fournirait plus ses services à 8chan. Il a souligné que le site avait sa part de responsabilité dans cette histoire: « Même si le forum n’a pas violé la loi, en refusant de modérer sa communauté pleine de haine, il a créé un environnement qui se délecte de violer son esprit. »

Le site sera-t-il fermé ?

De son côté, Frederick Brennan – fondateur de 8chan – qui n’a désormais plus aucun lien avec le site, pense qu’il devrait être fermé. En apprenant ce qui s’est passé à El Paso, ce dernier aurait tout de suite cherché à savoir si le tragique événement avait un lien avec 8chan.

Actuellement, le forum est géré par Jim Watkins – un ancien combattant de l’armée américaine – depuis les Philippines. Pour l’instant, ce dernier n’a pas encore partagé son opinion sur le sujet.

Lundi matin, l’administrateur du site a tout simplement annoncé sur Twitter qu’il était en train de migrer vers un nouveau service après la décision de Cloudfare.

Mots-clés cloudflare