Covid-19 : un cocktail d’anticorps pour bénéficier d’une immunité au virus

Des scientifiques britanniques ont mis au point un nouveau traitement contre la Covid-19. Il s’agit d’un médicament basé sur un mélange d’anticorps qui permettrait de conférer une immunité instantanée aux individus porteurs du virus.

Le combat contre le SARS-CoV-2 est apparemment loin d’être terminé malgré la ruée la vaccination. L’apparition de nouvelles souches du virus un peu partout dans le monde risque de compliquer les choses. Heureusement, malgré cette réalité difficile, les scientifiques continuent de déployer des efforts afin de trouver des solutions efficaces pour maitriser une bonne fois pour toutes cette pandémie qui a déjà couté la vie à plus de 1,7 million de personnes depuis son apparition en novembre 2019. C’est le cas d’une équipe de chercheurs britanniques dont fait partie le Dr Catherine Houlihan, virologue à l’University College London Hospitals NHS Trust (UCLH).

Crédits Pixabay

Comme le note The Guardian, ladite équipe a développé un médicament qui a la particularité de contenir des molécules d’anticorps capables de neutraliser la Covid-19.

Un traitement qui vise à endiguer la propagation du coronavirus

D’après les experts, ce médicament pourrait sauver des vies. Il pourrait être utilisé comme traitement d’urgence sur les patients qui souffrent de formes graves. Il conférerait effectivement une immunité instantanée contre la Covid-19. Compte tenu de cette capacité à lutter contre le virus, les scientifiques imaginent déjà une administration sur les personnes âgées ou encore les étudiants universitaires dont la vie en communauté facilite la transmission de l’agent infectieux.

Les individus vivant sous le même toit qu’une personne malade pourraient aussi recevoir le traitement. Il faut savoir que ce médicament est le fruit d’un partenariat entre l’UCLH et le laboratoire AstraZeneca. Travaillant en étroite collaboration avec l’Université d’Oxford, ce dernier est également à l’origine d’un vaccin en attente de validation.

Une efficacité de 6 à 12 mois ?

Les scientifiques espèrent que ce traitement procurera à la personne qui le reçoit une immunité pendant 6 à 12 mois. De plus, il pourrait être utilisé avec le vaccin comme moyen de prévention supplémentaire.

« L’avantage de ce médicament est qu’il vous donne des anticorps immédiats », a déclaré Houlihan. « Si nous pouvons prouver que ce traitement fonctionne et empêche les personnes exposées à la Covid-19 de développer la maladie, ce serait un ajout remarquable à l’arsenal d’armes en cours de développement pour lutter contre ce terrible virus », a-t-elle ajouté.

En cas d’avis favorable de l’Agence britannique de réglementation des médicaments, le traitement sera lancé en mars ou avril 2021.