Voici Coco, le chat qui cherche les réseaux Wi-Fi mal sécurisés

Un réseau Wi-Fi, c’est pratique, tout de même. Pouvoir accéder à Internet sans fil, c’est bien, mais ce n’est pas non plus sans risques : sans sécurité, n’importe qui pourrait venir squatter et utiliser notre réseau Wi-Fi, pompant ainsi toute la bande passante, ou en en profitant pour faire quelques activités pas très légales. Du coup, on a inventé des clés de sécurité : sans clé, pas moyen de se connecter au réseau.

Aujourd’hui, on utilise des clés de type WPA, qui sont plus sécurisées que les clés WEP qui restent cependant encore bien présentes. Bien sûr, on sait craquer des clés WPA, mais le fait est que ça prend plus de temps que pour leurs ancêtres encore trop utilisés au goût de certains. Et plus particulièrement au goût de Gene Bransfield.

Coco, le chat hacker

Gene Bransfield possède un animal du nom de Coco. Coco c’est un chat. Un chat tout ce qu’il y a de plus chat, avec des poils, des pattes, des oreilles, un ventre bien garni, bref, un chat. Sauf qu’il est équipé d’un collier bien spécial.

Dans ce collier sont contenus quelques composants qui permettent à Coco de détecter les réseaux Wi-Fi utilisant encore des clés WEP parmi ceux des voisins. Et la pêche aura été fructueuse : en à peine trois heures, Coco est parvenu à détecter huit réseaux mal sécurisés.

C’est marrant, et c’est aussi utile : équipé d’une puce GPS, Coco permet à Gene Bransfield de retrouver les propriétaires des réseaux incriminés pour ensuite les sensibiliser aux dangers d’un Wi-Fi mal sécurisé.

Via

Mots-clés funinsolite