Le drôle de code secret caché dans l’atterrissage de Persévérance

La mission d’exploration de Mars avec le rover Perseverance vient encore de faire parler d’elle. Selon des sources proches du JPL (Jet Propulsion Laboratory), un message secret à destination du grand public aurait été introduit volontairement dans l’appareil. Le Jet Propulsion Laboratory a donc convié les internautes à percer ce secret au grand jour.

L’existence dudit message a été dévoilée lors d’une conférence de presse tenue par Allen Chen, responsable de l’équipe des ingénieurs du JPL. Chen a alors mis au défi les internautes de décoder ce message et la réponse ne s’est pas fait attendre. En à peine quelques heures, Abela Paf et son père ont déchiffré le code secret.

Crédits Pixabay

La rapidité avec laquelle les internautes ont découvert le message n’a pas manqué de susciter l’admiration d’Adam Steltzener, l’ingénieur en chef de la mission.

Un message incrusté dans le parachute

Beaucoup d’indices ont mis le public sur la piste du message caché, mais l’élément révélateur demeure l’image montrant le parachute du rover. Ce dispositif de freinage ne devrait normalement pas figurer sur les enregistrements de l’atterrissage, et pourtant, le JPL a diffusé une vidéo détaillée du parachute à partir des caméras embarquées sur le rover.

Les internautes ont alors été interpellés par les rayures anormales en rouge et blanc du parachute. Normalement, ces motifs devraient être organisés en bandes régulières d’égale épaisseur. Sur le parachute, ces bandes sont réparties de façon inégale et forment des figures à première vue insignifiantes. Tout l’intérêt du public s’est alors focalisé sur ces motifs.

Un code binaire classique

La forme et la répartition des motifs sur le parachute laissaient paraître un code binaire. Les bandes rouges représentant les 1 et les bandes blanches 0. Il était donc désormais possible de décoder le message en associant chaque code binaire à un caractère ou à un mot.

Une fois le décodage terminé, le message caché n’était autre que la devise du JPL : « Dare Mighty Things » ou “Oser des choses grandioses” en français. Cette phrase célèbre du président Roosevelt a déjà été mentionnée lors de la mission Curiosity en avril 2013. Il devient donc maintenant évident que le but de la manœuvre était de faire parler du JPL et d’attirer les regards du public sur le nouveau rover martien, un rover qui devrait nous en apprendre beaucoup plus sur la planète rouge, mais également sur la possible présence de formes de vie extraterrestres.

Si le sujet vous intéresse, vous trouverez ici la première vidéo filmée par Persévérance.