Le code d’un message du tueur du Zodiaque enfin déchiffré ?

Le Tueur du Zodiaque a semé la mort et la désolation entre la fin des années 60 et le début des années 70 en Californie. Au cours de l’enquête, la police a réussi à le relier à cinq meurtres, deux tentatives de meurtre et un enlèvement, mais il est soupçonné d’avoir commis de nombreux autres meurtres depuis les années 50.

Bien que le nombre exact de victimes n’ait pas été déterminé, le tueur a revendiqué pas moins de trente-sept victimes. Et à ce jour, il n’a toujours pas été identifié, ce qui a fait de lui une véritable légende.

Image par Roberto Cortes de Pixabay
Image par Roberto Cortes de Pixabay 

A un point tel que son histoire a inspiré des films et des séries, mais aussi des jeux vidéo.

Le Tueur du Zodiaque, une énigme qui n’a toujours pas été résolue

Mais au-delà de ses crimes, ce sont aussi ses lettres qui l’ont placé sous le feux des projecteurs. Entre les années 60 et 70, le Zodiaque a en effet envoyé plusieurs lettres aux journaux.

Certaines d’entre elles revendiquaient des meurtres, mais elles étaient surtout accompagnées d’un morceau de cryptogramme qui était censé permettre aux autorités de l’identifier.

En tout, quatre cryptogrammes ont été rendus publics. Le premier a été reçu en juillet 1969 par le San Francisco Chronicle, le San Francisco Examiner et le Vallejo Times-Herald et il a été désigné par le sigle Z408. Composé de 408 caractères, il a été déchiffré par un instituteur et son épouse en seulement quelques semaines.

Deux autres cryptogrammes ont ensuite été rendus publiques : le Z13 et le Z32, qui n’ont toujours pas été déchiffré. Quant au quatrième, il a été baptisé Z340 et il a été reçu en novembre 1969 par le San Francisco Chronicle. C’est de lui dont il est question présentement.

Plus de 30 victimes ?

Comme le rapporte Vice, un groupe de trois cryptographes amateurs pense en effet avoir déchiffré ce cryptogramme. Une nouvelle qui a été plus ou moins confirmée à demi-mot par le FBI. Le bureau a en effet confirmé avoir reçu ce qu’il désigne comme “la solution à un chiffrement connu sous le nom de Z340”, une solution trouvée par une équipe indépendante.

Pour parvenir à leurs fins, les trois cryptographes ont du rivaliser d’ingéniosité et déployer de gros efforts. Ils se sont appuyés à la fois sur les mathématiques et sur un casseur de codes, en travaillant à partir de trois phrases courtes. Ils ont ensuite réalisé une vidéo pour expliquer le processus suivi, une vidéo que vous trouverez à la fin de l’article.

Quant au message lui-même, il remet en question un appel qui avait été prétendument passé par le Zodiaque durant un show tenu par Jum Dunbar.

Un des cryptogrammes enfin déchiffré ?

L’homme au téléphone avait demandé de l’aide en se prétendant malade et il avait également dit qu’il ne voulait pas finir en chambre à gaz. Avant de conclure en indiquant qu’il allait tuer “ces enfants”.

Il semblerait cependant que ce dernier n’était pas réellement le Zodiaque, comme nous l’apprend la traduction du cryptogramme :

“I HOPE YOU ARE HAVING LOTS OF FUN IN TRYING TO CATCH ME

THAT WASNT ME ON THE TV SHOW

WHICH BRINGS UP A POINT ABOUT ME

I AM NOT AFRAID OF THE GAS CHAMBER

BECAUSE IT WILL SEND ME TO PARADICE ALL THE SOONER

BECAUSE I NOW HAVE ENOUGH SLAVES TO WORK FOR ME

WHERE EVERYONE ELSE HAS NOTHING WHEN THEY REACH PARADICE

SO THEY ARE AFRAID OF DEATH

I AM NOT AFRAID BECAUSE I KNOW THAT MY NEW LIFE IS

LIFE WILL BE AN EASY ONE IN PARADICE DEATH”

Si l’on en croit cette traduction, donc, l’appel en question n’aurait donc pas été passé par le Zodiaque. Ce dernier explique ainsi ne pas avoir peur de la chambre à gaz, dans la mesure où cette dernière l’enverra au paradis. Il explique aussi avoir assez d’esclaves pour travailler pour lui et ne pas avoir peur parce que sa nouvelle vie sera plus facile.