Instagram : naissance d’un collectif anti-hackers

Alors que les hackers tendent à sévir sur Instagram ces temps-ci, les internautes se mobilisent pour lutter contre ce fléau. Une plateforme anti-hackers vient en effet de voir le jour nous apprend France Bleu.

Instagram figure sans aucun doute parmi les plateformes de réseautage social qui comptent le plus d’utilisateurs dans le monde. Appartenant à Facebook, elle semble intéresser largement les hackers ces derniers mois, d’autant qu’avec le confinement, nous avons tendance à multiplier nos activités en ligne. Juliette Bazenet, originaire de Saint-Vincent-de-Mercuze (Isère), est l’une de ces personnes qui ont lancé un business en ligne pendant l’isolement dû à la pandémie de Covid-19. Baptisée « Faut le voir porté », sa boutique en ligne vend des vêtements d’occasion sur un site web et au travers d’un profil Instagram comptant près de 10 000 abonnés. La plupart des ventes se déroulaient d’ailleurs sur ce dernier.

Crédits Pixabay

Malheureusement, le 8 février dernier, un hacker a supprimé le compte Instagram de Juliette parce qu’elle n’avait pas accepté de payer une rançon de 150 euros.

Piraté en moins de 5 minutes

Selon les explications de la victime, le pirate a réussi à prendre possession de son compte Instagram en un rien de temps.

« Un hacker a pris le contrôle de mon compte en quatre minutes, il m’a menacée avec une demande de rançon, il m’a harcelée de messages pendant plusieurs heures. » Face à cette mésaventure, l’entrepreneuse n’est pas restée les bras croisés.

Après avoir cherché de l’aide partout sur la toile, elle a trouvé une plateforme qui permet de dénoncer les actes de piratage sur Instagram. Balancetonhacker.com est un collectif anti-hackers qui propose des aides aux personnes victimes de piratage de leur compte Instagram. Des conseils y sont notamment disponibles. Vous y trouverez par exemple des astuces pour récupérer un compte piraté.

Un groupe de hackers basé en Turquie

Selon le site, les pirates à l’origine de l’attaque qui a touché Juliette Bazenet sont basés en Turquie. Ce type d’arnaque leur aurait déjà permis d’amasser un milliard d’euros de rançons en trois trimestres.

En plus de l’e-commerçante, le groupe est également à l’origine du piratage de l’hôpital de Dax. Rappelons qu’en France, près de 3000 experts sont engagés contre la cybercriminalité. Leurs actions se limitent néanmoins pour l’heure à la lutte contre la pédo-criminalité et le terrorisme.

Mots-clés instagram