Et vous, combien de couleurs voyez-vous sur cette image ?

La toile est souvent divisée par des illusions d’optique. Il y a quelques années de cela, c’est sur la couleur d’une robe que les internautes n’arrivaient pas à se mettre d’accord. Aujourd’hui, c’est une nouvelle image qui suscite les débats sur les réseaux sociaux.

Ce cliché a été publié pour la première fois le 4 février 2021 sur Twitter. Il représente des bandes verticales montrant la même couleur, mais dans des contrastes différents. Cette image fait parler d’elle, car les internautes n’ont pas le même avis sur le nombre de couleurs qu’ils voient. Certains en voient 3, d’autres 17. Mais alors, qui dit vrai ?

Un oeil photographié en macro
Crédits Pixabay

Dans un article publié récemment, nos confrères du site Science Alert ont tenté de résoudre le mystère de cette illusion d’optique.

Une explication qui repose sur les bandes de Mach

En effectuant des recherches, ils ont trouvé une première explication en explorant les travaux du physicien autrichien Ernst Mach. En 1865, il s’est intéressé à une illusion d’optique similaire à celle que nous étudions aujourd’hui. À l’époque, il a émis l’hypothèse selon laquelle tout se déroule au sein de notre globe oculaire. Et plus précisément au niveau du tissu photosensitif qui constitue notre rétine.

Les études qu’il a réalisées lui ont permis de donner son nom à ces bandes de couleurs. Selon lui, les bandes de Mach seraient un effet de la loi du contraste simultanée des couleurs. Pour faire simple, lorsque deux surfaces de clarté différentes sont placées côte à côte, elles sont limitées par deux bandes très fines. Ces bandes accentuent les différences entre les deux teintes. Toutefois, lorsqu’on les transpose sur un fond neutre, on voit qu’elles n’existent pas.

A lire aussi : Voici la meilleure illusion d’optique de 2020

L’inhibition latérale

Des études menées des années plus tard ont permis de confirmer la théorie d’Ernst Mach. On sait désormais que le mécanisme qui se cache derrière cette illusion d’optique est amorcé par un comportement de la rétine baptisé inhibition latérale. L’explication de ce processus réside dans les récepteurs sensoriels qui se trouvent au centre de la rétine.

Certains d’entre eux réagissent plus que d’autres lorsqu’ils sont exposés à des lumières brillantes. Ils jouent alors les rôles d’inhibiteurs sur les récepteurs situés sur les voies latérales. Ce comportement diminue les informations qui arrivent au cortex somesthésique. En d’autres termes, l’inhibition latérale augmente le contraste entre les zones stimulées et celles qui ne le sont pas. Cela permet d’accentuer l’aspect des bandes de séparation entre deux teintes différentes.

A lire aussi : Envie d’une adresse mail sécurisée ? Infomaniak vient de lancer un nouveau service, Ik.me !

La perception de ces bandes varie cependant en fonction des individus. Il n’existe donc pas de réponses exactes à cette illusion, car elle dépend de plusieurs paramètres propres à chaque personne.

Mots-clés illusions