Comcast veut acquérir Sky pour 38,8 milliards de dollars

Cette année 2018 a été le théâtre de plusieurs enchères phénoménales entre grandes entreprises de divertissement. Récemment, Comcast a remporté une enchère qui l’opposait à l’entreprise Century Fox dans laquelle l’enjeu était la société de télécommunications Sky et de son énorme portefeuille de clients internationaux.

Après une longue guerre d’enchères, Comcast a finalement surenchéri de 38,8 milliards de dollars que Century Fox n’a plus suivi.

apple-argent

Ce n’était pas la première enchère intéressante du côté des entreprises de divertissement. L’été 2017, le PDG de Disney, Bob Iger, s’est entretenu avec le PDG de Fox, Rupert Murdoch, pour acquérir Fox. Disney a fait sa première offre en décembre 2017 tandis que Comcast n’a fait une proposition que ce printemps.

Toutefois, après que Disney a augmenté son offre, Comcast a décidé d’abandonner Fox pour se focaliser sur Sky.

Fox et Comcast se sont livrés à une guerre d’enchères

L’entreprise de Rupert Murdoch détenait déjà 39% d’actions chez Sky. Toutefois, Fox envisageait d’acquérir complètement l’entreprise britannique depuis 2016 afin de mieux asseoir la position de Fox dans le secteur des télécommunications. Seulement, Comcast avait aussi le même plan.

Les régulateurs gouvernementaux ont ainsi mis Fox aux enchères en août 2018. D’un côté, on trouvait Comcast et de l’autre, Fox qui avec en toile de fond Disney qui va engloutir Sky à la minute de son acquisition. Finalement, l’enchère s’est soldée par un échec pour ces deux concurrents de Comcast.

Comcast Sky peut devenir un sérieux concurrent de Disney, Netflix et Amazon

En acquérant Sky, Comcast possède désormais des actifs importants dans la télévision et la programmation. De plus, la société dispose également d’une large clientèle internationale qui lui permettra de tenir tête aux grandes entreprises de divertissement comme Amazon et Netflix.

De son côté, même si Disney a perdu cette enchère, elle détient toujours les parts de 39% de Fox qu’elle pourra décider soit de conserver soit de céder. Néanmoins, pour que Comcast profite pleinement de sa nouvelle acquisition, il faudrait encore que les actionnaires de Sky acceptent sa proposition de 38,8 milliards de dollars.

Dans toute l’histoire, c’est Disney qui a le plus perdu. Sauf rebondissement rocambolesque, l’affaire est pliée, le vote des actionnaires de Sky ne semble plus qu’une formalité.