Comex rejoint Apple !

JailbreakMe, Spirit, ces outils sont bien connus de la scène jailbreak. Et si vous vous intéressez un peu au sujet, alors vous devez savoir que c’est exactement le même homme qui se cache derrière eux. Un homme de 19 ans qui s’appelle Nicholas Allegra et que l’on connait un peu plus sous le pseudonyme de Comex. Jusque là, rien d’anormal, mais là où cela devient finalement très amusant, c’est lorsqu’on sait que ce dernier vient tout juste d’être embauché par… Apple. Comme quoi, des fois, cracker un système, c’est le meilleur moyen de trouver un emploi, hein…

Comex rejoint Apple !

Mais la vraie question, bien sûr, c’est de savoir ce que la Pomme Croquée attend de lui. En toute logique et si l’on en croit MacRumors, le rôle du jeune homme sera simple, il devra tout simplement participer à la sécurisation de la plateforme. Forcément, le gars est plutôt bien placé pour ce boulot, hein, on rappellera d’ailleurs que c’est lui qui a trouvé la faille au sein du lecteur PDF intégré à iOS. Une faille qui lui a permis de remettre au goût du jour un outil connu par des millions de personnes à travers le monde, à savoir JailbreakMe 2.0.

Voilà. Et c’est bien évidemment sur Twitter que Comex a lâché l’info. Voilà d’ailleurs une retranscription de son message : “So, the week after next I will be starting an internship with Apple”. Soit, en français, “Ainsi, la semaine qui suit la semaine prochaine, je vais commencer un stage chez Apple”. Bon, la traduction est un peu toute moche mais ce que l’on pourra retenir, c’est que Nicholas Allegra rejoindra les employés de la firme dans une petite quinzaine de jours. Faut d’ailleurs savoir que ce n’est pas la première fois que Apple tend la main vers un vilain pirate, la firme en avait fait tout autant avec Peter Hajas, le gars à l’origine de MobileNotifier (un outil qui améliore les notifications sur iOS).

Enfin, ce qui est sûr, c’est que ça va faire un gros vide sur la scène jailbreak. Je ne pense pas en effet que Apple permettra à son nouveau stagiaire de continuer à développer des outils de jailbreak sur son temps personnel. Finalement, la firme s’en sort très bien dans cette histoire : d’un côté, elle récupère un gars qui va lui permettre de sécuriser encore un peu plus sa plateforme, de l’autre elle se débarrasse de l’une des personnes qui a contribué à façonner le jailbreak tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Vraiment pas bête…