Comment améliorer l’autonomie de votre iPhone

Votre iPhone ne tient pas la journée et vous envisagez même de le changer. Pas de panique, voici quelques astuces pour préserver son autonomie.

Ce n’est pas vraiment une révélation, mais notre smartphone occupe désormais une place centrale dans nos vies, à un point tel que de plus en plus d’utilisateurs ressentent ce que l’on appelle l’angoisse de la batterie faible.

Un iPhone 12 Pro en main

Ce n’est d’ailleurs pas une plaisanterie. Il y a réellement eu une étude menée en 2019 par la Cass Business School et cette dernière avait révélé que la perception de notre environnement avait tendance à différer en fonction du niveau de la batterie de notre téléphone.

Les possesseurs d’iPhone ne font bien entendu pas exception à la règle et il est possible que vous ayez vous-mêmes été confrontés à de telles angoisses. 

Dans ce dossier, je vais donc vous présenter quelques astuces pour vous aider à prolonger l’autonomie de votre téléphone. Il se divisera d’ailleurs en deux parties, avec des conseils axés sur le matériel et sur le logiciel.

Les conseils matériels

La première chose à savoir, au sujet de la batterie d’un téléphone, c’est qu’elle est plutôt du genre sensible.

Une batterie lithium-ion n’est en effet pas un composant immuable. Elle tend ainsi à se dégrader avec le temps et cela ne concerne pas uniquement les smartphones.

Il est cependant possible de la préserver en appliquant deux ou trois règles.

La première a trait aux cycles de charge. La plupart des constructeurs préconisent ainsi la règle des 40-80, une règle qui consiste à maintenir le niveau de charge d’un smartphone entre les 40 % et les 80 %, voire autour des 50 %. Dans les faits, bien entendu, elle reste difficile à appliquer, encore plus lorsqu’on a une vie très nomade.

En ce qui me concerne, je fais donc en sorte de ne jamais descendre sous les 20 % de batterie, et de toujours veiller à recharger mes téléphones à un maximum de 95 %.

Il faut d’ailleurs noter qu’Apple a justement introduit une fonction de charge optimisée à iOS 13, une fonction qui bloque la charge à 80 % jusqu’à ce que vous l’utilisiez. Elle peut être activée dans les réglages, et plus précisément dans le menu consacré à la batterie.

Mais au-delà de la charge elle-même, il faut aussi prendre en compte le fait que les réactions qui ont lieu au sein des batteries lithium-ion sont d’ordre chimique. Elles peuvent donc être influencées par des conditions extérieures… comme la température.

Dans la mesure du possible, il faut donc éviter autant que possible les fortes chaleurs et le froid glacial, ce qui n’a d’ailleurs pas été très compliqué en France cet été.

Les conseils logiciels

Mais au-delà de ces conseils orientés hardware, il y a aussi des optimisations logicielles à faire pour gagner un peu en autonomie.

A noter que je me suis basé sur iOS 15 pour rédiger ce dossier, mais ces astuces peuvent bien entendu s’appliquer aux versions précédentes de la plateforme.

Conseil 1 : Privilégier le WiFi

Vous le savez certainement, mais le modem est un composant très énergivore. Votre iPhone consomme donc davantage d’énergie lorsqu’il est connecté en 4G ou en 5G.

En conséquence, il est préférable de ne jamais désactiver le WiFi pour gagner en autonomie. En revanche, si vous le faites, je vous recommande aussi de virer la confirmation d’accès pour éviter que votre téléphone passe son temps à analyser les réseaux situés autour de lui.

Pour le faire, rien de compliqué, il suffit de vous rendre dans les paramètres d’iOS, puis dans le menu WiFi. Là, il faudra simplement taper sur le bouton « confirmer l’accès » et sélectionner l’option « non ». Si votre iPhone continuera de se connecter aux réseaux connus, il cessera de scanner les alentours pour vous afficher de nouveaux réseaux WiFi.

Conseil 2 : Désactiver les données cellulaires pour certaines applications

Cette astuce est destinée à celles et ceux qui savent ce qu’ils font. Elle va en effet leur permettre de désactiver les données cellulaires pour certaines applications. Des applications qui ne pourront donc plus se connecter au réseau des réseaux lorsque le téléphone ne sera pas connecté en WiFi.

Je vous le concède, c’est assez violent, mais cette fonction peut faire la différence.

Pour désactiver les données cellulaires pour certaines applications, il faut se rendre dans les réglages, puis dans le menu consacré aux données cellulaires. En descendant sur l’écran, vous verrez apparaître la liste de toutes les applications qui exploitent ces fameuses données. Avec un curseur qui vous permettra de leur couper l’accès lorsque votre téléphone est connecté en 4G ou en 5G.

Là, bien sûr, tout dépend de vos préférences et des outils dont vous avez besoin lorsque vous êtes en déplacement, mais iOS affichera pour chaque application le volume de données consommées. Ce qui vous donnera une idée plus précise sur l’utilisation qu’elles font de votre connexion cellulaire.

Conseil 3 : Bien configurer l’écran

Il n’y a pas que le modem qui consomme beaucoup. L’écran pèse lui aussi beaucoup sur la batterie d’un téléphone et c’est la raison pour laquelle il faut le régler finement. Et là, vous avez pas mal d’options.

La première consiste à activer la luminosité automatique pour qu’iOS la règle en fonction de l’éclairage ambiant. Pour le faire, il suffit de se rendre dans les réglages, puis dans les options d’accessibilité . En tapant sur « affichage et taille du texte » et en descendant tout en bas, vous pourrez activer la luminosité automatique.

Et si vous voulez aller plus loin, vous pouvez aussi régler manuellement la luminosité par le biais du curseur présent dans le centre de contrôle.

Le deuxième conseil à appliquer, c’est d’utiliser le mode sombre et de mettre en place un fond d’écran noir ou gris foncé afin de tirer profit de la dalle OLED de votre iPhone. Du moins si ce dernier en embarque une. Ces dalles n’ont en effet pas besoin d’allumer des pixels pour afficher du noir et cette astuce vous permettra d’améliorer l’autonomie de votre appareil.

Ce qui nous amène à la troisième astuce. Une astuce simple et qui consiste simplement à configurer votre téléphone pour qu’il se verrouille rapidement lorsqu’il n’est pas utilisé.

Une fois encore, tout va se passer dans les réglages, et plus précisément dans le menu « luminosité et affichage ». C’est en effet là que vous trouverez une option baptisée « verrouillage automatique ». Option qu’il faudra régler au minimum, soit sur 30 secondes.

Conseil 4 : désactiver la localisation

S’il y a un service qui consomme beaucoup, c’est bien celui de la localisation. Et pour cause, puisqu’il localise en permanence votre iPhone.

Une fois encore, il est cependant possible de prendre la main dessus.

Rendez-vous simplement dans les réglages, puis dans le menu intitulé « confidentialité ». Là, vous trouverez un bouton permettant d’accéder au service de localisation. La page affichera alors une série de boutons, ainsi que la liste de toutes les applications utilisant ce service.

Plusieurs choix s’offriront alors à vous. Il sera possible de désactiver directement le service, bien sûr, mais vous pourrez aussi régler finalement le comportement de votre iPhone pour chaque application afin de ne conserver la localisation que pour certains usages, comme par exemple les exercices enregistrés par l’Apple Watch.

Et puisque vous êtes là, sachez que c’est dans le menu « partager ma position » que vous pourrez désactiver la fonction permettant de partager votre localisation avec vos proches. Une fonction que nous sommes finalement peu à utiliser.

Conseil 5 : Désactiver l’écoute de Siri

Siri a beau être très pratique, il a lui aussi tendance à consommer pas mal d’énergie. Et ce pour une raison simple : par défaut, l’assistant reste à l’écoute pour repérer la fameuse phrase magique permettant de le déclencher.

Le truc, c’est que vous pouvez aussi déclencher Siri en maintenant enfoncé le bouton d’alimentation de votre iPhone, alors vous n’avez pas forcément intérêt à garder ce service. Encore moins si vous utilisez un Mac récent puisque ce dernier intègre aussi l’assistant. Idem pour les HomePod.

Pour désactiver cette fonction, rien de compliquer, il suffit de vous rendre dans les réglages, puis dans le menu consacré à l’accessibilité. Là, vous trouverez un bouton qui vous permettra d’accéder aux options relatives à Siri. Il suffira alors de désactiver l’option « toujours écouter pour dis Siri ».

Conseil 6 :  Désactiver AirDrop quand vous n’en avez pas besoin

AirDrop est un service très utile, mais dont vous n’avez pas forcément besoin en permanence. Et la bonne nouvelle, c’est que vous allez pouvoir l’activer ou le désactiver directement par le biais du centre de contrôle.

Commencez par effectuer un balayage vers le bas à partir de la partie droite de l’écran. Le centre de contrôle apparaît. Appuyez longuement sur le cadre comprenant les fonctions en ligne avec le réseau et le mode avion. 

Un cadre plus grand va apparaître. Cliquez sur AirDrop pour l’activer ou le désactiver.

Conseil 7 : Désactiver l’actualisation des applications en arrière plan

Par défaut, lorsque vous ouvrez une application, cette dernière va continuer à fonctionner en arrière plan pour se rafraichir en permanence et être ainsi prête à vous afficher du contenu frais lorsque vous basculerez dessus.

Le truc, c’est que cette actualisation permanente a aussi un impact sur l’autonomie de l’iPhone. Il peut donc être intéressant de la désactiver, ou tout du moins de la limiter aux applications dont vous avez vraiment besoin.

Pour désactiver l’actualisation en arrière plan, rendez-vous dans les réglages, puis dans le menu « général », puis dans « actualiser en arrière plan ». Tout en haut, vous trouverez un bouton permettant d’activer ou de désactiver la fonction. Et si vous descendez, vous pourrez alors la désactiver ou l’activer pour certaines applications uniquement.

Conseil 8 : Supprimer les widgets qui s’actualisent 

Mais désormais, il n’y a pas que les applications qui s’actualisent. iOS 14 a en effet introduit les widgets et ces derniers peuvent aussi se rafraîchir en fond de tâche.

C’est notamment le cas de tous ceux qui ont trait à l’actualité. Et cela veut aussi dire qu’il pourra être judicieux de les supprimer pour étendre encore un peu plus l’autonomie de votre iPhone.

Pour supprimer un widget, rien de compliqué, il suffit d’exercer une longue pression dessus et d’aller chercher l’option « supprimer le widget ».

Conseil 9 : Régler les notifications

Les notifications n’ont pas que de bons côtés. En réalité, elles peuvent même s’avérer contre productif, en attirant sans cesse votre attention.

Mais attention, car ces dernières peuvent aussi avoir un impact sur l’autonomie de votre iPhone. Et c’est la raison pour laquelle il est préférable de les paramétrer finement.

Pour ce faire, il suffit de vous rendre dans les réglages, puis dans le menu consacré aux notifications. Là, vous retrouverez une longue liste d’application. Il sera possible de définir l’aspect et le fonctionnement des notifications pour chacune d’entre elles et de les autoriser ou de les supprimer.

Alors forcément, si vous avez beaucoup d’applications, vous risquez de mettre un certain temps à les configurer, mais cela vaut vraiment le coup de le faire.

Conseil 10 : Désactiver le push

A une époque pas si lointaine, seuls les BlackBerry proposaient les mails en push. C’est d’ailleurs ce qui avait permis à la marque de s’imposer en entreprise.

Désormais, les temps ont changé et tous les téléphones en sont capables. L’iPhone ne déroge pas à la règle. Et vous vous en doutez, mais le push a lui aussi un impact considérable sur l’autonomie de votre smartphone.

Encore une fois, Apple a prévu le coup. Si vous vous rendez dans les réglages de l’appareil, et dans le menu Mail, vous n’aurez qu’à cliquer sur le bouton « comptes » pour trouver un bouton permettant de régler la manière dont sont rapatriées les nouvelles données.

Après avoir tapé dessus, vous pourrez décider d’activer ou de désactiver le push pour tous vos comptes ou seulement certains d’entre eux. Désactivez simplement l’option, et définissez ensuite l’intervalle de récupération des données en sélectionnant l’option adéquate tout en bas de l’écran. Ici, vous aurez le choix entre cinq options : automatiquement, manuellement, toutes les heures, toutes les 30 minutes ou toutes les 15 minutes.

Conseil 11 : Désactiver les mises à jour automatiques

Par défaut, il est possible que les mises à jour automatiques soient activées. Si tel est le cas, alors votre iPhone vérifiera régulièrement si une nouvelle version de vos applications est disponible et il la téléchargera dans la foulée si c’est le cas.

Mais bien sûr, il est tout à fait possible de désactiver cette fonction.

Tout ce que vous avez à faire, c’est de vous rendre dans les réglages et dans la rubrique consacrée à l’App Store. Vous trouverez alors une option permettant d’activer ou de désactiver le téléchargement des applications, mais aussi des mises à jour. Il suffira de désactiver les deux pour bloquer les mises à jour automatiques.

Notez que c’est aussi dans cette rubrique que vous trouverez l’option permettant d’activer les téléchargements automatiques sur les données cellulaires. Option qu’il est préférable de désactiver pour préserver votre enveloppe de data et l’autonomie de votre téléphone.

Voilà donc pour les grandes lignes. Et si je peux me permettre de vous donner un dernier conseil, c’est de penser à redémarrer de temps en temps votre iPhone pour vider la RAM. Je le fais toutes les semaines histoire d’être sûr de conserver de bonnes performances.

Mots-clés appleios