Comment éteindre ou redémarrer votre Mac en passant par Spotlight

Yosemite apporte pas mal de nouveautés très intéressantes. Dans le lot, il est impossible de ne pas citer la nouvelle version de Spotlight et c’est assez logique car cette dernière pousse le concept assez loin en venant marcher sur les platebandes de nos copains les lanceurs. Et justement, figurez-vous qu’il est parfaitement possible d’utiliser l’outil pour éteindre, redémarrer ou mettre en veille un Mac. Comment ? Tout est expliqué un peu plus bas.

Avant de vous frotter les mains, veuillez noter que Yosemite n’intègre pas nativement ces fonctions et il va ainsi falloir passer par des outils tiers pour les mettre en place.

Raccourcis Spotlight

La petite astuce qui va vous changer la vie.

Compliqué ? Pas le moins du monde et vous n’aurez besoin que de quelques minutes pour mettre en place cette solution. Vous en doutez ? Vous pensez que je me moque de vous. Okay, alors accrochez vos ceintures.

Au début était le Github…

Pour commencer, vous allez devoir vous rendre sur ce Github et télécharger l’archive du projet proposé par siong1987 en cliquant sur le bouton vert nommé « restant.sleep.shutdown.logout.zip ». Lorsque ce sera fait, Yosemite devrait décompresser le fichier et créer un nouveau répertoire nommé « System » dans le dossier « Téléchargements ». Un répertoire regroupant pas moins de quatre applications.

Là, vous allez devoir les prendre et les faire glisser dans votre dossier « Applications ». Il ne vous restera plus qu’à attendre la fin de l’opération, ce qui ne devrait pas vous prendre plus de cinqsecondes montre en main.

Et maintenant ? Lancez simplement Spotlight à l’aide de son raccourci clavier (CMD+Espace) et tapez l’instruction « Shutdown », « Restart », « Sleep » ou « Logout ». Enchainez ensuite en appuyant sur la touche « Entrée » de votre clavier et appréciez le… biiiiip… Ah, vous revoilà. Donc vous voyez, ça fonctionne aux petits oignons et c’est drôlement chouette parce que vous n’aurez plus besoin d’aller chercher le menu qui va bien pour accéder à ces fonctions.

Par contre, la première fois que vous utiliserez ces applications, Yosemite vous demandera de valider leur exécution. C’est un peu lourdingue mais ce n’est à faire qu’une seule fois.

Via