Comment jouer à Snake dans Google Maps ?

Google a toujours eu un penchant pour les easter eggs et le géant de la recherche a ainsi pour habitude de cacher bon nombre d’animations et de petits jeux à ses différents services. Google Maps ne fait bien entendu pas exception à la règle.

Bien au contraire, le service se montre même très généreux en la matière comme nous avons pu le voir à de nombreuses reprises (ici et par exemple).

Saviez-vous qu'il était possible de jouer à Snake dans Google Maps ?

Saviez-vous qu’il était possible de jouer à Snake dans Google Maps ?

Ils ne jouent cependant pas tous sur le même pied d’égalité et certains d’entre eux se distinguent ainsi un peu plus du lot. C’est le cas de celui-ci.

Snake dispo dans Google Maps

Tout le monde ne le sait pas forcément, mais il est tout à fait possible de jouer à Snake sur Google Maps.

Mieux encore, la procédure à suivre pour l’activer n’est pas très compliquée. Attention en revanche, car elle exigera de passer par un autre portail que celui que vous connaissez. Google a en effet choisi de faire les choses un peu différemment cette fois :

  • Commencez par ouvrir votre navigateur.
  • Tapez dans la barre d’adresses de l’application.
  • Saisissez “snake.googlemaps.com” ou cliquez directement sur le lien.
  • Tapez ensuite sur le bouton “commencer”.
  • Sélectionnez la ville qui servira de décor.
  • Utilisez les flèches directionnelles de votre clavier pour diriger le bus.

Google a bien fait les choses et son Snake fonctionne aussi bien sur desktop que sur mobile. En revanche, si vous décidez d’y jouer sur votre téléphone, alors il faudra effectuer des balayages pour piloter votre bus. En soi, ce n’est pas un problème, mais ce mode de contrôle est un peu plus sensible et cela rendra donc le jeu plus difficile.

À noter que chaque ville a sa propre ambiance. Le bus changera ainsi de look selon que vous vous trouviez à Londres, au Caire ou à Sydney. De même pour les personnages que vous devrez ramasser.

Pour rappel, Snake a été rendu célèbre… par les Nokia. Le titre était en effet préinstallé sur les anciens téléphones portables de la marque, ce qui a pour beaucoup contribué à sa popularité. Depuis, de nombreuses adaptations ont vu le jour et Google a donc lui aussi eu envie de surfer sur la tendance.