On sait enfin comment font les araignées pour voler

Les araignées sont des petites bêtes pleines de ressources et de surprises. Certaines espèces n’ont pas besoin d’avoir des ailes pour s’envoler dans les airs. Des chercheurs de l’université technique de Berlin ont étudié le phénomène de près.

Ils ont découvert que les arachnides utilisent des espèces de « parapentes » créés avec leurs fils de soie pour voler.

Menés par l’ingénieur en aérodynamique Moonsung Cho, les scientifiques se sont penchés sur le mécanisme et la création de ce fameux parapente déployé par certains spécimens, dont les araignées-crabes du genre Xysticus. On parle ici des araignées adultes et non des bébés qui sont connus pour « prendre leur envol » juste après l’éclosion.

Les travaux de Cho et son équipe ont été publiés en détail dans le journal PLOS Biology.

Jusqu’à sept mètres de fils de soie

Pour confectionner leur parapente, les araignées produisent plusieurs mètres de fibres de soie qu’elles tissent de manière à former des « nappes » triangulaires. Les fils de soie peuvent atteindre jusqu’à sept mètres de long bien que la moyenne soit de deux à quatre mètres de long. Les chercheurs ont constaté que la soie utilisée est plus fine et résistante.

Le parapente qui en résulte est alors capable de porter une araignée adulte de 1,6 à 2 cm de long sur à peu près 4,5 km de haut dans l’atmosphère.

L’utilisation de cette espèce de « ballon » est complétée par un comportement particulier des araignées. Les observations des chercheurs allemands leur ont permis de constater que les arachnides se servent de leurs pattes avant comme d’un anémomètre pour repérer le bon moment pour déployer leurs fils de soie et prendre leur envol.

Certaines questions restent encore sans réponse

Les travaux du groupe se sont basés sur l’observation d’araignées-crabes adultes dont ils ont méticuleusement noté le comportement en laboratoire comme dans le parc Lilienthal à Berlin. Les arachnides ont été pris en caméra pendant qu’ils décollaient d’une plateforme à un mètre au-dessus du sol. Tout a été soigneusement étudié afin de pouvoir percer enfin le secret de ces étonnantes petites bêtes.

Néanmoins, quelques zones d’ombres subsistent encore. Comment font les araignées pour produire et tisser autant de fibres de soie sans qu’elles ne s’emmêlent ? Les scientifiques avancent que les fils pourraient être chargés en électricité statique afin qu’ils se repoussent et ne s’entremêlent pas.

Mots-clés animaux