Comment réaliser une bonne adaptation ciné d’un jeu ? La leçon du réalisateur de Sonic

Pendant des années, les adaptations cinématographiques de jeux vidéo sonnaient comme un projet risqué avec un grand nombre de navets. Mais depuis peu, il semblerait que les studios soient moins frileux. Depuis des mois, c’est l’enchaînement de sorties entre Mortal Kombat, Uncharted, Resident Evil, Halo, etc. Prochainement, les spectateurs découvriront The Last of Us sur HBO, Fallout sur Prime Video ou encore Mario au cinéma. Parmi les succès commerciaux, on trouve Sonic avec un second film en ce moment au cinéma. Pour l’occasion, Sonic et Tails affrontent Robotnik accompagné d’un célèbre échidné rouge : Knuckles. Les critiques parlent d’une adaptation fidèle à l’esprit des jeux sans être un chef-d’œuvre. Une réussite possible grâce à Jeff Fowler, réalisateur des deux films sur le hérisson bleu.

Lors d’une interview pour Fandom (via CBR), Jeff Fowler dévoile sa recette pour une adaptation cinématographique réussie d’un jeu vidéo.

Crédit : Paramount

L’occasion de découvrir la méthode du cinéaste.

A lire aussi : Sonic, la doubleuse de Tails veut un spin-off

Créer un film accessible à tout le monde

Dans une interview pour Fandom, Jeff Fowler partage sa méthode pour créer des adaptations cinématographiques réussies de jeux vidéo : « Je pense que l’astuce pour des films basés sur des jeux vidéo est d’oublier totalement que vous faites un film basé sur un jeu vidéo. Tous les long-métrages parlent de personnages, peu importent d’où ils viennent ». Puis le réalisateur partage le reste de sa méthode :

Qu’il s’agisse d’un comics, d’un jeu vidéo, d’un roman ou autre, je pense qu’il faut vraiment l’aborder en se demandant : « Quelle est la meilleure histoire du personnage ? ». Si quelqu’un est assis au cinéma et ne sait rien du jeu vidéo, comment passer un bon moment ? Est-ce qu’il va quand même être investi pour ce personnage et cette histoire ? C’est notre approche.

Jeff Fowler

La leçon est simple. Jeff Fowler suggère de réaliser un film accessible à tout le monde. Sonic s’adresse clairement aux joueurs mais pas que. Le long-métrage peut être compris même par ceux qui n’ont jamais touché à un jeu de SEGA. Reste à savoir si les futurs films tirés de jeux vidéo connaîtront le même succès !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.