Comment transmettre votre compte Google à votre mort ?

Personne n’aime penser à sa propre mort. Pourtant, cela fait partie des choses qui doivent être anticipées, ne serait-ce que pour permettre à ceux qui restent de poursuivre leur vie. C’est dans cette optique que Google a mis en place une fonction permettant de planifier le devenir de nos comptes en cas de disparition.

Toutes les personnes qui ont été confrontées à la disparition d’un proche savent à quel point ce moment peut être difficile.

L'icône de Google
Crédits Unsplash

Au-delà de la peine ressentie face à cette cruelle absence avec laquelle nous devons apprendre à vivre, c’est aussi une partie de nous-mêmes que nous devons alors abandonner.

A lire aussi : Google Drive va enfin vous protéger des spammeurs

Google propose un outil pour préparer votre mort

Mais au-delà de la douleur provoquée par la disparition de l’être cher, il faut aussi compter avec ce qu’il n’est pas exagéré d’appeler le rouleau compresseur administratif. Un rouleau compresseur qui n’attendra pas votre deuil pour se manifester et que vous devrez affronter, vaille que vaille, même si vous en êtes encore à devoir étouffer les larmes que vous tentez mollement de refouler.

Google ne peut rien contre ça, tout comme Google ne peut rien non plus contre votre douleur. Ce que peut faire la firme, en revanche, c’est de s’assurer que votre compte Google tombe entre les bonnes mains lorsque vous passerez de vie à trépas.

Pour accéder à cette fonction, il suffit d’ouvrir n’importe quel service de Google, de cliquer sur votre avatar en haut à droite et d’aller chercher l’option “Gérer votre compte Google”.

A lire aussi : 10 personnes qui préféreraient ne pas apparaître dans Google Maps

Un outil très complet

Vous serez alors redirigé vers le tableau de bord regroupant toutes les fonctions propres à votre compte.

Il faudra alors suivre les étapes suivantes pour planifier le devenir de votre compte :

  1. Cliquez sur le menu “données et personnalisation” à gauche ;
  2. Descendez à l’encart “télécharger, supprimer ou planifier l’avenir de vos données” ;
  3. Cliquez sur le bouton “planifier le devenir de votre compte” ;

Google va alors lancer un assistant complet et que vous devrez suivre scrupuleusement.

Première étape, il faudra activer la gestion de votre plan en cliquant sur le bouton dédié. Lorsque ce sera fait, Google vous demandera de configurer plusieurs critères.

A lire aussi : Google célèbre les J.O. de Tokyo avec son jeu doodle le plus ambitieux à ce jour

Vous choisissez à partir de quand votre compte sera considéré comme inactif

Le premier est le plus important. Il consiste en effet à définir la période à partir de laquelle votre compte sera considéré comme inactif. Ici, vous aurez le choix entre quatre options : 3 mois, 6 mois, 12 mois ou 18 mois.

Si votre compte Google occupe une place importante dans votre vie numérique, ce qui est certainement le cas si vous utilisez Gmail, alors je vous recommande de configurer cette option sur trois mois. Si vous le faites, alors la procédure de transmission du compte s’enclenchera automatiquement à partir de ce délai.

Ce qui permettra du même coup à votre proche de confiance de gérer toutes les modalités administratives liées à votre disparition.

Attention cependant, car la transmission du compte ne sera pas immédiate. En réalité, avant de l’activer, Google tentera de vous joindre par les moyens que vous allez devoir indiquer lors de l’étape suivante de l’assistant.

Vous aurez alors la possibilité de saisir un numéro de téléphone ou une adresse mail de contact.

A lire aussi : Quand Google Earth permet à un couple de découvrir des fossiles rares

Jusqu’à 10 personnes de confiance

Ce n’est que si vous ne répondez pas aux tentatives de contact de Google que l’opération de transmission du compte sera activée. De votre côté, tout ce que vous aurez à faire, ce sera de saisir l’adresse mail de votre personne de confiance et, éventuellement, un message. Si vous ne donnez plus signe de vie à Google, alors cette personne aura accès à vos données.

Précision importante, Google vous laisse le choix des données à partager. Comme votre agenda, vos mails, vos contacts ou même vos actualités, les documents de votre Drive ou encore vos informations Google Pay.

L’outil est donc très complet et il ne vous limite d’ailleurs pas à un contact. Si vous le désirez, vous pourrez partager vos données avec un maximum de 10 personnes.

Mots-clés gmail