Comment vérifier si un iPhone a été perdu ou volé

Vous ou l’un de vos proches venez d’acheter un iPhone et vous avez un petit doute sur sa provenance ? Pas de souci, il est tout à fait possible de savoir si un appareil acheté d’occasion a été déclaré comme perdu ou volé. Et vous pouvez même le faire avant de le recevoir chez vous. Explications.

Tout le monde ne le sait pas forcément, mais chaque téléphone produit est attaché à un numéro unique. Un numéro baptisé IMEI.

Un iPhone tourné face contre terre
Photo de Omar Al-Ghosson sur Unsplash

Ce dernier est habituellement utilisé par les opérateurs pour identifier les téléphones et s’assurer qu’ils aient bien droit de se connecter à leur réseau.

L’IMEI, un rôle capital

Par extension, cela veut aussi dire que lorsqu’une personne déclare son téléphone volé, l’IMEI associé est automatiquement ajouté à la liste noire de l’opérateur pour l’empêcher de se connecter à son infrastructure.

Il ne peut alors plus passer d’appel, ni même naviguer sur Internet.

Et en réalité, cela même plus loin. Lorsqu’un téléphone est déclaré comme perdu ou volé, le numéro IMEI n’est pas seulement ajouté à la liste noire de son opérateur et il peut également être partagé dans des bases de données publiques, ce qui permet du même coup à des tiers de vérifier l’origine exacte d’un smartphone proposé d’occasion.

Vous l’aurez sans doute compris, mais c’est précisément grâce à ce numéro que vous allez pouvoir savoir si le téléphone que vous venez d’acheter, ou que vous envisagez d’acheter, a été volé.

A lire aussi : Non, localiser un iPhone en France ne le rend pas plus rapide

Comment obtenir son numéro IMEI

Il existe plusieurs méthodes pour obtenir l’IMEI d’un téléphone.

Dans le cas où vous vous apprêtez à acquérir un nouveau téléphone, la solution la plus simple sera tout simplement de le demander au vendeur. L’IMEI n’étant associé à aucune information confidentielle, il n’y a en effet aucune raison qu’il refuse. Et s’il le fait, alors vous saurez que quelque chose ne tourne pas rond.

Si vous avez reçu le téléphone et que vous avez des doutes, alors vous pourrez facilement obtenir l’IMEI en ouvrant le composeur et en tapant la séquence *#06#. Le téléphone affichera alors une succession de 13 nombres qui correspondent bien entendu au numéro IMEI.

Sur les iPhone, la procédure est encore plus simple puisque les numéros IMEI s’affichent dans le menu “informations” du menu “général”, dans les paramètres du téléphone. Notez d’ailleurs que si vous avez un iPhone récent, alors vous trouverez le plus souvent deux numéros.

Un numéro IMEI n’est en effet pas associé à un téléphone dans sa globalité, mais plutôt à l’emplacement de sa carte SIM. Et dans le cas où un smartphone en comprend plusieurs, vous verrez donc apparaître plusieurs numéros. Inutile de le préciser, mais si vous devez faire des vérifications, il sera préférable d’inclure les deux numéros.

A lire aussi : Les iPhone 12 et iPhone 12 Mini en promo chez Amazon

Comment vérifier un numéro IMEI

Ce qui nous amène à la partie délicate de ce dossier. Une fois le numéro IMEI en poche, comment le vérifier ?

Il existe plusieurs solutions. Ou plutôt plusieurs services.

Vérifier l’IMEI avec IMEI.info

IMEI.info est le premier d’entre eux. Relativement simple à utiliser, il est disponible à cette adresse.

En arrivant sur place, vous verrez un champ. Collez simplement le numéro IMEI du téléphone dedans et lancez la recherche. Le service va tourner pendant quelques secondes et vous afficher des informations relatives à la marque ou le modèle de l’appareil.

Mais si vous descendez un peu sur la page, vous verrez aussi apparaître une liste de plusieurs boutons correspondant à d’autres outils de vérification.

Cliquez simplement sur “Phone Blacklist Check Simple” pour lancer le processus de vérification. Le service va alors tourner pendant quelques secondes avant de vous afficher le résultat de la requête.

Vérifier l’IMEI avec IMEICheck.com

Le second service que nous pouvons vous recommander, c’est IMEICheck.

Il a le mérite d’être mieux traduit et plus direct que le précédent. Lorsque vous arriverez sur sa page d’accueil, vous trouverez simplement un champ où saisir le numéro IMEI.

Après avoir validé le CAPTCHA, il suffira de lancer la recherche et d’attendre un peu. Le service fera apparaître une infobulle regroupant toutes les informations techniques habituelles. Avec, tout en bas, un message correspondant au statut du téléphone. Si tout est ok, vous verrez apparaître un “clean” écrit en vert.

A lire aussi : Netflix va vous faire regretter de ne pas avoir d’iPhone

Que faire en cas de vol ?

Si jamais vous êtes vous-même victime d’un vol de smartphone, alors vous comprenez sans doute désormais la nécessité de le déclarer auprès de la police et de votre opérateur.

Si vous le faites, vous vous assurerez en effet que son IMEI soit ajouté à la liste noire de ce dernier, ce qui aura pour effet de bloquer sa vente.

Mots-clés appleiphone