Comment “Yakuza: Like A Dragon” est passé du beat’em’all au RPG

Sorti il y a peu sur consoles Xbox One, Xbox Series X et PlayStation 4, Yakuza: Like A Dragon marque une nouvelle étape dans l’histoire de la franchise chère à SEGA – après avoir bastonné dans les halles du beat’em’all depuis des années, ce septième épisode casse les codes et passe sur un gameplay calqué sur les JRPG de la grande époque.

Un revirement de philosophie qui part à la base d’un simple poisson d’avril vidéo comme nous apprend Toshihiro Nagoshi, le célèbre producteur en chef de la saga dans une magnifique vidéo de la chaîne YouTube Archipel.

SEGA

Il s’avère que pour Nagoshi, répéter la formule une nouvelle fois ne semblait pas être la meilleure option – après presque 15 ans de baston façon Spikeout de la grande époque, il était temps de redonner de la fraîcheur à une des licences les plus innovantes et marquantes de sa génération.

“Alors que je réfléchissais sur la direction à prendre après les évènements de Yakuza 6, je n’étais pas très confiant en la marge de progression que l’on pouvait atteindre. Ma fierté m’empêche de sortir un jeu auquel je n’ai pas confiance, je pensais qu’il fallait qu’on le revoie de fond en comble. Au début, j’ai proposé de le transformer en RPG en plaisantant à moitié.”

Juste pour rire ?

Révélé pour la première fois au grand public en 2017, Yakuza 7 est pendant longtemps resté secret dans les studios internes de SEGA, sans aucune vidéo supplémentaire si ce n’est le simple teaser présentant Ichiban, le nouveau héros succédant à la figure de Kazuma Kiryu. Mais au premier avril 2019, la chaine YouTube officielle du Ryu Ga Gotoku Studio s’est fendu d’une vidéo surprise “leaké” volontairement qui n’a pas manqué de surprendre les fans… D’abord envisagé comme une simple blague pour l’occasion, l’équipe du jeu a vite officialisé la nouvelle au cours de l’été suivant – Yakuza allait virer au JRPG pour son nouvel épisode, la boutade n’étant qu’une révélation déguisée.

Seulement voilà, Nagoshi nous apprend que le poisson d’avril était bel et bien authentique ; Yakuza 7 était à l’origine conçu comme un jeu d’action classique :

“Beaucoup de gens ont supposé que nous étions déjà en train de faire un RPG à ce stade. Mais en réalité, c’était uniquement fait pour la vidéo de poisson d’Avril. C’était encore un jeu d’action à ce moment là. A partir de là, la vidéo a reçu d’un bon accueil, et on a totalement changé de direction. On a commencé à concevoir un RPG.”

Mots-clés segayakuza