Le Sony Lifelog supporte désormais plus de terminaux

Sony a profité du dernier CES pour présenter un bracelet capable de faire office de tracker d’activité, soit le SmartBand SWR10. Un dispositif intéressant, qui fonctionne main dans la main avec une application particulièrement bien réalisée, le Lifelog. Et justement, cette dernière vient tout juste d’être mise à jour, et elle supporte désormais plus de terminaux. Autrement dit, vous n’aurez pas forcément besoin d’avoir un Xperia pour en profiter et c’est plutôt une bonne nouvelle pour ceux d’entre vous qui étaient intéressés par la solution.

Alors bien sûr, il ne faut pas non plus vous attendre à ce que l’application reconnaisse immédiatement tous les terminaux du marché. Ses développeurs vont effectivement procéder étape par étape.

Lifelog compatibilité

Au lancement de l’outil, ce dernier ne supportait ainsi que les derniers Xperia produits par la marque. Désormais, nous aurons un peu plus de choix car la dernière version du Lifelog sera capable de fonctionner avec certains terminaux proposés par la concurrence, comme le Nexus 5 ou même le Moto G.

En me rendant sur la fiche de l’application et en tentant de l’installer sur mes terminaux, je me suis également rendu compte qu’elle pouvait tourner sur le Galaxy Note 3. Le LG G2, pour sa part, n’est pas encore supporté.

Pour rappel, et pour ceux qui n’ont pas suivi l’affaire, le Lifelog va nettement plus loin que les applications positionnées sur le secteur du Quantified Self et c’est assez logique puisqu’elle se présente sous la forme d’un journal intime virtuel qui va centraliser absolument toute votre activité : le nombre de pas parcourus, les calories brûlées, la durée du sommeil, bien sûr, mais pas seulement. Non, car l’outil peut également faire remonter les photos et les vidéos prises avec notre appareil, ou même la musique que nous avons écoutée à un instant précis.

S’ajoute à cela une interface parfaitement redoutable, et vraiment très bien pensée. Seul bémol, toutes les activités promises ne sont pas encore intégrées et c’est notamment le cas du vélo ou de la voiture.

Via