Samsung Galaxy S5 : un chouette concept, résolument haut de gamme

Le Samsung Galaxy S5 a fait l’objet d’un certain nombre de concepts, comme tous les terminaux haut de gamme un tant soit peu attendu par les mobinautes. Toutes ces créations ne se valent pas, bien sûr, mais ce nouveau concept imaginé par les gars de Galaxy S5 Info mérite vraiment le détour. Carrément, même. Au programme, un écran incurvé capable d’afficher une définition de type 2K, un gros processeur 64-bit, un capteur ISOCELL et… et… et un scanner d’empreintes rétiniennes. Le tout dans un boitier aux finitions soignées, et d’une finesse extrême.

Je sais ce que vous pensez. Un écran incurvé, cela ne sert à rien. Pire, c’est même moche à regarder. Je pensais exactement la même chose, mais c’était avant de tester le LG G Flex. Car en réalité, ces écrans ont deux avantages notables : ils sont plus résistants que la normale, et ils favorisent l’immersion de l’utilisateur. Regarder un film, ou même l’épisode de série, avec un écran de ce genre, c’est une expérience très agréable et ce n’est d’ailleurs pas pour rien si les cinémas IMAX ont opté eux aussi pour des écrans de ce type.

Concept Samsung Galaxy S5 : image 1

Joli ce Galaxy S5, non ?

La fiche technique de ce concept se rapproche pas mal des rumeurs qui circulent sur la toile depuis plusieurs semaines. Il est ainsi question d’un écran incurvé de 5.2 pouces capable d’afficher une définition de type 2K, soit du 2560×1440, mais aussi d’un processeur Exynos 64-bits  octo-coeurs, un processeur épaulé par 4 Go de mémoire vive. Amusant, surtout quand on sait que Samsung vient précisément de présenter une puce de ce type. Là dessus, nous avons également droit à un capteur ISOCELL de 16 millions de pixels, soit un capteur capable de capturer 30% de lumière en plus par rapport à un capteur de type BSI.

De la science-fiction ? Pas vraiment puisque le géant sud-coréen a déjà un module de ce type en stock. Il ne serait donc pas étonnant que ce dernier soit intégré à son prochain vaisseau amiral.

Et puis, il y a ce scanner d’empreintes rétiniennes, un scanner offrant une définition de 4 millions de pixels. Grâce à ce système, il serait possible de déverrouiller son terminal d’une seule oeillade. Même chose pour les paiements, et les identifications diverses et variées bien sûr. Cette fois, en revanche, il y a peu de chances que le Galaxy S5 embarque  un capteur de ce type. Trop cher à produire.

Sinon, et bien les créatifs de Galaxy S5 Info ont aussi eu la bonne idée d’intégrer pas moins de quatre hauts-parleurs à la face avant de leur concept, pour une restitution sonore de folie.