Confiné, il passe 6 mois coincé dans une ville fantôme

Brent Underwood a passé six mois dans une ville fantôme du nom de Cerro Gordo suite à la mise en place du confinement. Il a raconté son expérience au travers de sa chaîne YouTube.

Avant d’être une ville fantôme, Cerro Gordo était un site minier. Installé dans le comté d’Inyo en Californie, il a été exploité entre 1866 et 1957 pour produire de l’argent, du zinc et du plomb. Toutefois, dans les années 50, les minerais ont commencé à se faire rares et les mines ont fermé. La cité construite autour s’est alors progressivement vidée de ses habitants.

Photo de Nadia Jamnik - Unsplash
Photo de Nadia Jamnik – Unsplash

Cerro Gordo est alors devenu une ville fantôme.

6 mois dans une ville fantôme

Quelques années plus tard, en mai 2018, le site a été mis aux enchères, avec une mise de départ de 925 000 $.

C’est alors que Brent Underwood – aucun lien avec le président fictif du même nom – est entré en scène. Accompagné de son ami Jon Bier et épaulé par plusieurs investisseurs, l’entrepreneur de 31 ans a acquis le site pour une somme de 1,4 million de dollars. Et ce dans le but avoué d’en faire une attraction touristique.

Il pensait rentabiliser rapidement son investissement, mais le sort en a décidé autrement.

A lire aussi : L’histoire des triplés séparés à la naissance dans le cadre d’une expérience

Un travail de titan qui vise à préserver une partie de l’histoire américaine

En 2020, un coronavirus venu d’Asie a en effet commencé à se répandre à travers le monde. Et après avoir mis à mal l’Europe, il a rapidement élu domicile aux Etats-Unis, avec les conséquences que nous connaissons.

Brent Underwood ne se trouvait pas à Cerro Gordo quand les états ont commencé à mettre en place des protocoles de confinement, mais il a eu l’idée de se rendre sur place et de profiter de cette parenthèse pour avancer sur les travaux de rénovation de la ville.

A la base, il s’attendait à ne rester que trois ou quatre semaines tout au plus, mais le destin en a décidé tout autrement.

A lire aussi : La terrible histoire de l’expédition Franklin

400 bâtiments et de nombreuses mines

Hélas, le confinement s’est prolongé et Brent a ainsi passé ces six derniers mois dans sa ville fantôme, une ville composé tout de même de plusieurs centaines de maisons, de boutiques et de divers entrepôts de stockage. Avec, pour seule compagnie, sept chats et quatre chèvres.

Pour ne pas se couper du monde, Brent a alors eu l’idée de lancer une chaîne sur YouTube et de raconter son expérience. Une manière de se sentir moins seul, mais aussi de faire découvrir sa ville sous un angle un peu différent. Contre toute attente, la sauce a fini par prendre et la chaîne totalise actuellement plus de 320 000 abonnés alors que seule une douzaine de vidéos ont été mises en ligne.

Mieux encore, la plupart de ces vidéos totalisent plusieurs centaines de milliers de vues et tout autant de commentaires.

A lire aussi : La drôle d’histoire de Naomi Wu

L’approvisionnement en eau rétabli

Concernant Cerro Gordo, il reste encore beaucoup à faire. Jusqu’à présent, Brent a rénové vingt-deux bâtiments seulement. Il travaille d’ailleurs sur un magasin de fournitures générales, un magasin qu’il espère pouvoir transformer en musée.

Mais les efforts de cet entrepreneur pas tout à fait comme les autres ne se sont pas seulement portés sur la ville. Brent a également visité la plupart des mines creusées autour du site et il a également remis à neuf le puits de mine présent sur place afin de restaurer l’approvisionnement en eau de la ville.

A lire aussi : La folle histoire de Saliout 6, la station spatiale soviétique