Confinement : les nouvelles restrictions en France

La France traverse en ce moment ce qui est sans doute une des pires crises sanitaires de son histoire. Le Covid-19 a en effet atteint l’hexagone et le nombre de personnes infectées ne cesse d’augmenter. D’après les chiffres officiels, ce sont en effet 19 856 cas qui ont été confirmés en France. Plus inquiétant encore, le nombre de décès approche des neuf cents.

Pour freiner la propagation du virus, le gouvernement français a donc décidé de mettre en place la semaine dernière une procédure de confinement.

Crédits Pixabay

Valable sur l’ensemble du territoire, cette dernière impose aux Françaises et Français de rester chez eux lorsqu’ils le peuvent. Et bien qu’une attestation de déplacement dérogatoire soit proposée, les autorités ont lourdement insisté sur le fait qu’il était indispensable de respecter les mesures mises en place.

Confinement : le gouvernement durcit le ton

Toutefois, en dépit du confinement, de nombreuses personnes continuent de sortir sans raison valable.

C’est évidemment un problème et le gouvernement a donc décidé de durcir le ton et d’imposer trois nouvelles restrictions :

  • Il est désormais interdit de pratiquer une activité sportive ou de sortir avec ses enfants à plus d’un kilomètre de chez soi, et ce pour une durée maximale d’une heure. Ces sorties sont limitées à une par jour.
  • Les marchés ouverts sont strictement interdits, à l’exception des villages les plus isolés.
  • L’amende forfaitaire, passée de 38 à 135 € la semaine dernière, atteindra désormais les 1500 € en cas de récidive dans les 15 jours suivant la première incartade. Et en cas de violations répétées (4 en un mois), alors elle passera à 3700 € et elle pourra être assortie d’une période de prison de six mois.

Ces règles ne viennent bien entendu pas remplacer les anciennes, et elles ne font ainsi que les compléter. Elles sont en outre applicables dès à présent.

Des mesures applicables dès à présent

Édouard Philippe, qui a annoncé ces nouvelles mesures, n’a cependant pas donné plus d’informations quant à la durée totale du confinement. L’homme fort du gouvernement a simplement évoqué “quelques semaines” dans son allocution sans pour autant arrêter de date précise.

De son côté, Emmanuel Macron continue d’échanger avec son conseil scientifique et un nouveau point a été fait dans la journée. Pour le moment, le chef d’État n’est pas revenu sur ces échanges et on ignore donc si de nouvelles mesures seront prises.

Paraoxalement, le gouvernement a également appelé les personnes sans activité à porter assistance aux agriculteurs, et ce par la voie de Didier Guillaume, l’actuel ministre de l’Agriculture. En effet, avec la fermeture des frontières, de nombreux saisonniers étrangers devront rester dans leur pays et ne pourront pas exercé leurs activités de maraîchage.

Mots-clés CoronavirusCovid-19