Connaissez-vous ce vin étonnant à la couleur bleutée ?

On est tous plus ou moins adeptes du vin et de ces multiples variantes. Sa couleur est indissociable de son nom. Et pourtant, depuis 2015, une start-up espagnole propose du vin bleu.

Gïk souhaite en effet bousculer nos habitudes de consommation. Elle a ainsi mis en place une équipe de recherche oenologique pour élaborer cette nouvelle spécialité à partir de plusieurs vignobles espagnols.

De quoi mettre de l’originalité sur votre table et étonner vos convives grâce à cette boisson qui éveille la curiosité.

Bouleverser les habitudes avec cette « création »

Dès sa commercialisation, la boisson à 11,5°C a fait couler beaucoup d’encre. Il faut dire que sa couleur bleutée originale étonne, questionne, et fascine grâce à ses nuances qui invitent au voyage.

Pourquoi le bleu ? La société le précise par le fait que le bleu est une couleur qui évoque « le mouvement, l’innovation, l’infini ». Elle rappelle la mer, le ciel, représente l’évasion, l’horizon.

C’est pourquoi elle créera la surprise au moment d’être servie en allant à l’encontre de la représentation commune du vin. L’on pourrait penser à une simple boisson chimique, mais heureusement, ce n’est pas le cas puisque le vin est un « vrai » vin issu de mélanges de grappes de raisin rouges et blancs.

Cette couleur vient de l’anthocyane, un pigment naturel qui se retrouve dans les feuilles, les pétales, les fruits ou ici en l’occurrence dans la peau du raisin qui est soluble dans l’eau. Ce pigment va du rouge orangé au bleu pourpre. Il est ici associé à un colorant alimentaire indigo pour obtenir cette teinte unique.

Réinventer le vin

C’est l’idée des entrepreneurs à la tête de la start-up. Décrit comme léger, légèrement sucré, un brin acide, ce breuvage est qualifié d’invention, « vous buvez une création ». De quoi amener de l’Art dans votre verre, bien que les robes des vins traditionnels aient déjà toute la poésie relative à l’Art.

La polémique autour de ce nouveau produit a donc été logique. Certains sont séduits, d’autres trouvent que c’est un « gadget ». En attendant, il faut saluer l’audace de s’être attaqué à ce domaine prestigieux pour proposer quelque chose de nouveau.

Mi 2016, la société a rencontré quelques soucis de conformité avec la législation du vin en Espagne. Ils devaient notamment changer le nom de « vin bleu » par « autre boisson alcoolique ». Aujourd’hui réglée, l’affaire paraissait invraisemblable du fait que la boisson rencontrait moins de problèmes à l’international que dans son propre pays. En effet, le Gïk s’est exporté avec succès aux États-Unis et au Japon.

Le concept a déjà séduit de nombreux amateurs de nouveautés. Il fera sensation lors des repas d’été. Il est disponible en commande pour 36€ les trois bouteilles, 66€ les six, ou 110€ les douze bouteilles. Peut-être remplacera-t-il occasionnellement voire définitivement votre vin habituel… avant de voir apparaître de nouvelles couleurs !

Crédits images

Mots-clés boissonvin