Connaissez-vous les dooglers ?

Google permet à ses employés d’emmener leur chien de compagnie au travail. Les animaux sont devenus un véritable phénomène connu sous le nom de dooglers.

Les longues journées de travail à développer ou analyser du code informatique peuvent être très éprouvantes. Contribuer au succès du leader de la recherche en ligne n’est pas de tout repos. Néanmoins, Google prend très au sérieux la santé mentale de ses salariés. La compagnie fait en sorte de leur proposer les meilleures conditions de travail, quitte à leur permettre de venir avec leurs chiens. Les dooglers font aujourd’hui partie intégrante de la culture du moteur de recherche, à tel point que même en télétravail, la connexion canine est maintenue.

Les bureaux de Google
Crédits Pixabay

Les chiens sont non seulement les bienvenus dans les bureaux de Google, mais il y a même un parc qui leur est dédié, à savoir le Doogleplex.

Un centre pour laisser les maîtres travailler

Le premier groupe de dooglers a vu le jour l’an dernier pendant la pandémie. Le géant de la recherche en ligne a remarqué que beaucoup de ses employés avaient adopté un animal de compagnie à cause des mesures d’isolement. Après la fin du télétravail, ils ont été autorisés à emmener leurs chiens au bureau pour faciliter leur quotidien. Le terme dooglers est une combinaison de dog (chien en anglais) et de googlers (surnom des salariés de Google).

Les chiens demandent beaucoup d’attention. Ils ne font aucun compromis sur le lot journalier de câlins, et cela peut distraire les googlers. Le moteur de recherche a prévu pour cette raison le Doogleplex. Ce parc pour chiens au sein du campus de Mountain View est une immense garderie. Il permet aux dooglers de jouer les uns avec les autres. Le centre propose même une collection d’accessoires de produits officiels Google tels que des colliers et des laisses, sans oublier la gamelle.

« Aussi chouette que ce soit d’avoir mon chien au travail, quand il est à mon bureau, j’en fais moins. Tant de gens veulent venir le caresser et le voir, c’était donc une belle façon de lui donner du temps de jeu avec mes collègues », raconte une salariée de Google sur le blog de l’entreprise.

A lire aussi : Votre compte Google ne fonctionnera bientôt plus sur ces appareils

Des mewglers aussi

L’existence du Doogleplex permet ainsi de se soustraire des inconvénients d’avoir son chien au travail.

Après le phénomène des dooglers, vient aussi celui des mewglers. Tout le monde ne choisit pas nécessairement le chien comme animal de compagnie. Certains préfèrent avoir un chat pour les sortir de la solitude. Le géant de la recherche en ligne autorise également les félins domestiques sur le lieu de travail.

Mewglers est un néologisme issu de l’association de mew qui est le miaulement du chat en anglais et de googlers.

Mots-clés google