Corée du Sud : Du sang de porc infecté a failli contaminer l’eau potable d’une rivière locale

Vers le début de la semaine du 11 novembre, des milliers de porcs suspectés d’avoir contracté la peste porcine africaine ont été abattus en Corée du Sud, dans le comté de Yeoncheon. Le problème c’est que le sang de porc a coulé dans un ruisseau local qui rejoint la rivière Imjin, source en eau potable de la région. Sans l’intervention rapide des autorités, la rivière aurait pu être contaminée.

Selon la presse, 50 000 porcs ont été tués. Alors que les carcasses ont été placées dans un camion avant d’être enterrées dans des conteneurs en plastique, la pluie est tombée et le sang de porc s’est mélangé avec un ruisseau qui se trouvait juste à proximité.

Crédits Pixabay

Les habitants ont eu peur que le ruisseau ne contamine la rivière Imjin. Cette dernière approvisionne en eau plusieurs villes de la partie Nord de Séoul.

Le pire a été évité

Les autorités ont agi rapidement pour éviter que la rivière ne soit contaminée par le ruisseau. Elles ont ainsi utilisé des digues et des pompes pour que l’eau du ruisseau ne puisse pas atteindre l’Imjin.  L’intervention a été un succès et les responsables ont déclaré et confirmé le 13 novembre dernier que la rivière n’a pas été contaminée.

La peste porcine africaine est connue aussi bien chez les porcs domestiques que chez les porcs sauvages. La maladie virale a été signalée dans de nombreux pays du monde et s’est récemment répandue dans quelques pays d’Asie tels que la Chine, le Vietnam et la Mongolie, et dans certaines régions de l’Europe.

D’après les informations, la maladie progresse très rapidement chez les porcs touchés et possède un taux de mortalité très élevé.

Le sang de porc malade, un danger pour l’homme

Même si la peste porcine africaine ne présente aucun risque pour l’homme, le sang de porc infecté peut lui transmettre d’autres types de maladies.

Il y a par exemple les risques de contraction de la trichinellose, une infection par des vers ronds suite à la consommation de produits crus ou mal cuits provenant des porcs. Il y a aussi les risques de méningite en cas d’infection par la bactérie Streptococcus suis.