AlloCOVID : un service à appeler pour recevoir des informations sur le coronavirus

Depuis des semaines, être au courant de l’évolution de la pandémie du coronavirus est devenu indispensable à un bon nombre de résidents français. Face à ce besoin impérieux, les chercheurs de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) et de l’Université de Paris ont mis en place une plateforme téléphonique destinée à fournir des informations sur le COVID-19 en temps réel, mais aussi d’identifier les foyers de résurgence.

Baptisé AlloCOVID, le projet a été particulièrement initié en faveur des personnes âgées de plus de 15 ans. Depuis le 27 avril 2020, jour du lancement, le service est fonctionnel 24 heures sur 24 du lundi au dimanche, pas seulement en France, mais également dans les territoires d’outre-mer.

Avec AllôCOVID, il est possible de passer recevoir des informations sur le COVID-19 via un appel téléphonique. Crédits: Pixabay

Pour y accéder, il suffit de composer le 0.806.800.540. Les consultations sont gratuites et coup de fil ne requiert pas plus que le prix d’un appel passé en temps normal.

En quoi AlloCOVID serait utile?

Derrière AlloCOVID se trouvent 1000 agents virtuels intelligents dont les missions consistent à répondre aux questions de toutes personnes qui souhaitent en savoir plus sur leurs états de santé.

L’assistant numérique procède à une synthèse des informations médicales pour pouvoir juger si l’interlocuteur est susceptible ou non d’être atteinte par le coronavirus.

Il fournit par la suite des conseils sur les actions à entreprendre.

AlloCOVID se veut également être utile pour la sortie du confinement que le gouvernement français envisage de mettre en vigueur à partir du 11 mai prochain. Il se met en rang avec les dispositifs déjà mis en place comme maladiecoronavirus.fr, SOS médecins, réseau Sentinelle. Les données recueillies dans le cadre du projet permettront de suivre la propagation de la pandémie après le déconfinement.

Gestion administrative du projet

Au cours de ce mois d’avril, AlloCOVID a été soumise au SAMU-78 où ses fonctionnalités ont été testées pendant une durée de sept jours. En ce qui concerne la confidentialité, les personnes qui auront recours aux services offerts par la plateforme peuvent dormir sur leurs deux oreilles. AlloCOVID a été établi selon les normes imposées par la CNIL.

Les données personnelles collectées dans le cadre du projet seront de ce fait protégées par des professionnels en la matière. L’INSERM en étroite collaboration avec la filiale de la SNCF e Voyageurs s’occupera pour sa part de la visualisation et l’analyse des informations reçus.