Coronavirus : Donald Trump avertit que le nombre de décès aux Etats-Unis va monter en flèche

Samedi 4 avril 2020, Reuters rapporte que le président des États-Unis, Donald Trump, a tenu un point de presse avec des journalistes lors duquel il a fait une annonce pour le moins dramatique. En effet, Donald Trump exhorte les Américains à se préparer à une forte augmentation des décès dus au coronavirus dans les prochains jours, car, selon lui, le pays va entrer dans les deux semaines les plus difficiles de la pandémie.

Les termes que Donald Trump a employés ont été on ne peut plus clairs, il a déclaré sans détour qu’ :

Il va y avoir beaucoup de morts. Nous arrivons à un moment qui va être immensément horrible. Nous n’avons probablement jamais vu quelque chose comme ce genre de chiffres. Peut-être pendant la guerre, pendant une ou deux guerres mondiales ou quelque chose comme ça.

trump-galaxyS3

Crédits Pixabay

Critiqué pour le fait que le gouvernement fédéral n’a pas fait assez d’effort pour procurer des ventilateurs aux nombreux patients atteints de coronavirus et gravement malades aux États-Unis, Donald Trump a rétorqué que certains gouverneurs demandent plus d’équipements qu’ils n’en auront besoin. Selon lui, « les craintes de pénurie ont conduit à une augmentation des demandes ».

Le nombre de décès aux États-Unis est estimé entre 100.000 et 240.000

Malheureusement, à l’heure actuelle, Reuters indique que les États-Unis ont le plus grand nombre de cas connus de coronavirus. Plus de 306.000 personnes ont été diagnostiquées positives au virus et ce dernier a déjà causé plus de 8.300 décès dans le pays. Pire encore, les experts médicaux de la Maison Blanche estiment entre 100 000 à 240 000 le nombre d’Américains qui succomberont à cette maladie, et ce, malgré le respect des mesures de confinement.

Rien qu’à New York, 630 personnes ont succombé à cette pandémie en l’espace de 24 heures, rapporte le gouverneur Andrew Cuomo. En tout, le coronavirus a fait 3.565 décès à New York, et dans une conférence de presse du samedi 04 avril 2020, le gouverneur a comparé le Covid-19 à « un incendie qui se propage ». Selon les experts médicaux, New York, qui abrite Manhattan et un pays agricole s’étendant jusqu’à la frontière canadienne, est à environ une semaine du pire moment de la crise sanitaire. Car, le gouverneur Andrew Cuomo en est persuadé :

Nous ne sommes pas encore au sommet, nous nous en rapprochons (…) Cela ne fait que 30 jours depuis notre premier cas.

La Chine a fait don de 1.000 ventilateurs aux États-Unis

En tout cas, selon Reuters, les hôpitaux de la ville peinent à soigner les patients tandis que les morgues peinent à enterrer les morts et un résident de l’hôpital presbytérien de New York a déploré que ses collègues et lui n’ont cessé de passer plusieurs appels téléphoniques informant du décès de leurs patients :

Il y a une sorte de douleur indescriptible à dire à une famille que leur proche est décédé sans les laisser les voir.

Devant cette situation difficile, Donald Trump et le président chinois Xi Jinping ont discuté le 27 mars dernier et le gouvernement chinois ont fait don de 1.000 ventilateurs qui arriveront le samedi 4 avril à l’aéroport JFK. Pour Andrew Cuomo, cette aide va déjà apporter un soutien significatif.