Coronavirus : Facebook offre des primes et des bonus pour ses employés

Depuis que l’épidémie de coronavirus est devenue une pandémie mondiale, les gouvernements ont pris d’importantes mesures d’aide et de sécurité pour contrer le virus. Pareil du côté des entreprises qui sont nombreuses à avoir fermé, ce qui n’est cependant pas une bonne nouvelle pour les salariés.

De son côté, Facebook a décidé d’aider financièrement ses employés à faire face à la pandémie. L’entreprise a annoncé le versement d’une prime de 1 000 dollars pour chacun de ses salariés. Elle prévoit également d’accorder d’autres bonus au cours du mois d’avril.

facebook

Crédits Pixabay

La démarche a été annoncée par le PDG Mark Zuckerberg dans une note interne le 17 mars dernier. La note indique que tous les employés de Facebook (45 000 personnes) sont concernés. Il s’agit d’une offre très généreuse qui souligne l’engagement de la société envers ses salariés.

Facebook prend soin de ses employés

Pour les 45 000 employés de Facebook, un bonus financier de 1 000 dollars sera donc accordé en espèces, mais aussi une note « exceeds » lors de leur premier examen semestriel 2020.

Dépassant la fourchette maximale, cette note leur permet de prétendre à d’autres bonus qui leur seront d’une grande aide pendant la pandémie. Ils auront ainsi moins de souci à se faire côté finances.

Il s’agit de l’étape la plus audacieuse à ce jour entreprise par une grande compagnie afin de compenser l’impact financier du coronavirus. Si l’on peut dire que le bonus de 1 000 dollars est inspiré de la plateforme d’e-commerce Shopify, les autres bonus sont une innovation de Facebook.

Une entreprise engagée contre le coronavirus

En plus d’apporter une aide précieuse à ses employés, Facebook s’est également engagé  à ne pas laisser tomber ses partenaires entrepreneurs. En effet selon The Informer, l’entreprise paierait également ces derniers pendant qu’ils restent à la maison.

L’entreprise s’est engagée à payer les honoraires de tous ses collaborateurs et employés qui ne peuvent pas venir travailler. Dans un effort de créer une distanciation sociale, cette mesure peut aider à prévenir la propagation de COVID-19. Mark Zuckerberg finance également une augmentation des tests de coronavirus dans la Bay Area, par le biais de ses associations philanthropiques.

En agissant ainsi, Facebook démontre ainsi une grande implication dans la lutte contre le coronavirus, et pas seulement en interne, mais aussi à une plus grande échelle. Plus de 20 millions de dollars de dons ont été accordés pour soutenir les efforts mondiaux de secours. A cela s’ajoute une subvention de 100 millions de dollars pour aider les petites entreprises touchées par le virus.

Mots-clés Coronavirusfacebook