Coronavirus : Google privilégie le télétravail jusqu’en juin 2021

Lundi 27 juillet, le Wall Street Journal (WSJ) nous rapporte que le PDG de Google, Sundar Pichai, a envoyé un courriel à ses employés déclarant que « pour donner aux employés la possibilité de planifier à l’avance, nous étendons notre option de bénévolat mondial à domicile jusqu’au 30 juin 2021 pour des postes qui n’ont pas besoin d’être au bureau ».

Apparemment, cet ordre de travail à domicile affectera également la majorité des employés d’Alphabet, la société mère de Google, ainsi que les sous-traitants. Pour rappel, Google avait auparavant prévu de rouvrir ses locaux à partir du lundi 6 juillet 2020 avec un nombre limité d’employés qui travailleraient de façon rotative de manière à occuper 10% des bureaux de la firme.

crédits Unsplash

Par la suite, si la situation évoluait positivement, Google aurait élargi son programme de rotation vers septembre pour étendre l’occupation de ses locaux à 30%

Mais la situation a empiré

En effet, la pandémie de coronavirus n’a pas encore été endiguée dans le monde. Pire encore, elle semble s’être intensifiée aux États-Unis et semble, après une courte accalmie, de nouveau se propager dans les autres pays du monde. Jusqu’ici, les États-Unis comptent plus de 4 millions de cas positifs et plus de 140.000 décès dus au Covid-19.

Avec cette décision, Google vise ainsi à réduire le nombre de personnes circulant dans ses bureaux et, ainsi, à réduire la propagation du virus.

Il se pourrait également que ce prolongement du télétravail ait été décidé pour soutenir les parents salariés de Google au vu des répercussions du Covid-19 sur l’enseignement et le retour à l’école des enfants. Sundar a d’ailleurs appuyé dans son mail :

J’espère que cela vous offrira la flexibilité dont vous avez besoin pour équilibrer le travail et prendre soin de vous et de vos proches au cours des 12 prochains mois.

Le travail à domicile pourrait devenir la norme ?

Par ailleurs, Google aurait déjà versé la somme de 1.000 dollars à tous ses salariés ayant choisi le travail à domicile dans le but de leur permettre de se fournir en matériels pour qu’ils puissent travailler dans de bonnes conditions.

En tout cas, Google n’est pas le seul géant du Web à prévoir un chamboulement de ses activités sur le long terme.

Jack Dorsey, qui dirige à la fois Twitter et Square, a effectivement déclaré aux employés des deux entreprises  en mai qu’ils pourraient travailler à domicile en permanence, même après la fin de la pandémie. Mark Zuckerberg a affirmé, quant à lui, qu’ :

Il est clair que Covid a apporté beaucoup de changements dans nos vies et cela inclut certainement la façon dont la plupart d’entre nous travaillent. À l’issue de cette période, je m’attends à ce que le travail à distance soit également une tendance croissante.