Coronavirus : Hollywood durement touché par l’épidémie

Alors que le Coronavirus COVID-19 continue de se répandre à travers le monde, le virus est parvenu à s’infiltrer dans la sphère Hollywood. Depuis, l’industrie du cinéma est mise à mal par l’épidémie et les nombreux problèmes qu’elle entraîne dans son sillage.

Les experts s’accordent à dire que cette pandémie mondiale sera responsable d’une perte colossale de 20 milliards de dollars pour l’empire hollywoodien à cause des évènements annulés, des productions en suspendent, des sorties en salles repoussées… sans parler des stars qui sont testées positives au virus et qui doivent être mises en quarantaine.

Le panneau Hollywood

Crédits Pixabay

Parmi les derniers contaminés en date, on peut citer Tom Hanks et sa femme Rita, l’actrice Olga Kurylenko, mais aussi Idris Elba et l’ex-star de Game of Thrones, Kristopher Hivju.

Les productions en stand-by ou repoussées

À cause du Coronavirus, les géants du cinéma et du divertissement ont dû se résoudre à stopper le tournage et/ou la production de leurs films/séries.

C’est notamment le cas de Netflix qui a décidé de suspendre tous ses tournages en cours aux États-Unis, au Canada, mais aussi au Royaume-Uni. Cela implique la mise en stand by de ses séries phares Stranger Things (saison 4), Russian Doll (saison 2) et The Witcher (saison 2).

De son côté, Disney a dû arrêter la production de ses séries Marvel : Loki, Le Faucon et le Soldat de l’Hiver et WandaVision, alors que la diffusion des deux derniers shows est pourtant prévue pour cette année. Pareil pour Amazon avec sa série Le Seigneur des Anneaux, dont le tournage en Nouvelle-Zélande a dû être mis en pause à cause de la pandémie.

A tout cela s’ajoute la suspension des grosses productions telles que Shang-Chi (Marvel), Jurassic World : Dominion (Universal) ou encore le remake de La Petite Sirène (Disney).

Hollywood dans la tourmente

The Hollywood Reporter rapporte que tous ces changements de programme ne seront pas sans conséquence sur les finances de l’industrie hollywoodienne. Selon les estimations récoltées par le magazine, une seule journée de tournage perdue pourrait en effet coûter jusqu’à 300 000 dollars aux maisons de production.

Pour ce qui est des prochaines sorties au cinéma, plusieurs grands films très attendus ne seront finalement pas diffusés en salles à la date prévue.

C’est notamment le cas du neuvième volet de Fast & Furious dont la date de sortie a été repoussée pour l’année prochaine, mais aussi des films Mulan et Les nouveaux Mutants dont le calendrier de sortie a été remanié par Disney.