Coronavirus : la Chine ordonne de nouveau la fermeture de toutes ses salles de cinéma

Coup de théâtre dans ce qui se dessinait comme l’après-coronavirus Covid-19 en Chine : il a ainsi été décidé de fermer de nouveau toutes les salles de cinéma du pays alors que plusieurs avaient commencé à rouvrir et que d’autres s’apprêtaient à faire de même.

Il semblerait non seulement que le combat contre le Covid-19 ne soit pas totalement terminé en Chine, mais aussi qu’il faille procéder de nouveau à de drastiques mesures pour empêcher une nouvelle épidémie nationale. Nous avions récemment rapporté que plusieurs centaines de salles de cinéma avaient déjà rouvert sur le territoire suite à l’absence persistante de nouveaux cas de la maladie.

La Chine était même sur le point de rappeler Avengers, Avatar, Inception et Interstellar pour assurer un redémarrage en fanfare de son activité cinématographique.

Le mot “victoire” s’était possiblement dessiné trop tôt dans de nombreuses têtes, car une nouvelle mesure prohibitive vient d’être prise au niveau du pays tout entier.

En Chine, les cinémas encore fermés pour une durée indéterminée

Les sources du site Deadline indiquent que le Bureau National du cinéma de Chine a pris contact avec tous les exploitants du pays pour les appeler à fermer de nouveau leurs salles de cinéma. Une fermeture apparaissant pour l’heure à durée indéterminée.

Jusqu’ici, plus de 500 salles de cinéma avaient rouvert leurs portes après que celles-ci étaient restées closes depuis la fin du mois de janvier. Comme cela nous est précisé, il s’agissait là d’une proportion relativement faible de 4,5% de salles de nouveau accessibles en Chine. Reste que l’optimisme était de rigueur quant à une augmentation progressive de ces réouvertures.

Pourquoi cette volte-face ? Possiblement parce qu’après un ralentissement certain de la propagation du virus en Chine, avec un seul cas de transmission locale enregistré sur trois récents jours consécutifs, plusieurs dizaines de cas importés ont été détectés. Plus exactement, 53 venant de l’étranger. Le gouvernement chinois a, par conséquent, interdit à tous les non-résidents d’entrer dans le pays pour lui éviter une nouvelle vague épidémique.

On notera pour finir que depuis le jeudi 26 mars 2020, la ville de Wuhan, point de départ des transmissions de Covid-19, n’est plus en quarantaine.

Mots-clés chineCoronavirus