Coronavirus : l’application de traçage du Royaume-Uni s’étoffe de nouvelles fonctionnalités

Face à la crise sanitaire, le National Health Service (NHS) du Royaume-Uni développe depuis quelque temps son application de traçage du Coronavirus dénommée NHSX COVID-19. Tout récemment, le département de santé a annoncé l’ajout de nouvelles fonctionnalités à l’application pour inciter à une adoption plus massive du dispositif.

La nouvelle application a suscité bien des méfiances auprès de la population et c’est sans doute la raison pour laquelle elle est si peu populaire au Royaume-Uni. Conçu initialement pour géolocaliser les individus potentiellement porteurs du virus, le NHS a dû faire face à plusieurs obstacles lors du développement de l’application de traçage.

Une femme protégée par un masque

Crédits Pixabay

L’une des améliorations les plus marquantes du dispositif est alors la possibilité pour l’utilisateur de connaître les zones géographiques les plus infectées par le COVID-19.

Des fonctionnalités pratiques

Selon une source du Financial Times, les experts du département Innovation du NHS concocteraient de nouvelles fonctions pour l’application NHSX COVID-19. D’après le gouvernement, l’ajout de ces nouvelles fonctionnalités pratiques serait un moyen fiable d’inciter le grand public à adopter massivement le dispositif.

Parmi les nouveautés se trouve alors une carte « compteur Geiger » permettant d’avertir les utilisateurs des lieux présentant un fort taux d’infection. Des codes-barres pourraient également être intégrés à l’application afin d’indiquer le passage d’une personne infectée dans un lieu de travail. Finalement, des compteurs à rebours seront ajoutés au dispositif pour aider les personnes invitées à l’autoconfinement.

À lire aussi : Le Cannabis serait utile dans la lutte contre le Covid-19

Plus d’efforts à fournir

Certes, l’adoption à grande échelle par les Britanniques de cette nouvelle application permettrait une meilleure prévention des pics d’infection dans le pays. Cependant, pour le moment, le dispositif ne présente que peu d’intérêts pour le grand public. En effet, l’appréhension générale joue un rôle important dans le succès de l’opération et le Royaume-Uni devra trouver la meilleure manière de convaincre les plus récalcitrants.

Selon une porte-parole du Ministère de la Santé et des Affaires sociales britanniques, le gouvernement soutient activement le service Test and Trace du NHS. Malgré ce soutien, rien ne garantit que les efforts déployés jusqu’ici portent ses fruits. Des changements devraient sans doute être réalisés. Des changements tels que ceux opérés à Singapour en envisageant des bracelets intelligents au lieu d’applications de traçage.

À lire aussi : Voilà pourquoi le Covid-19 provoque parfois la disparition de l’odorat