Coronavirus : les barbes et moustaches sont-elles recommandées avec les masques respiratoires ?

Le port de la barbe et de la moustache est devenu très à la mode de nos jours. Mais dans un contexte sanitaire assez délicat, notamment en raison de l’épidémie due au Covid-2019 et à sa propagation effrénée, le CDC a émis une recommandation concernant ces pilosités faciales très tendance dans le cadre de l’utilisation des masques respiratoires.

En effet, dans le but de se protéger d’une éventuelle contamination par le Covid-2019, beaucoup se lancent dans l’achat des masques respiratoires faciaux. Et bien que l’efficacité de ce genre de protection ne soit pas assurée à 100%, c’est une manière pratique de jouer la carte de la prévention.

Crédits Pixabay

Sauf que, d’après le CDC, l’utilisation de ces fameux masques respiratoires est sujette à un certain nombre de paramètres pour optimiser leur efficacité. Et le fait d’avoir une barbe ou une moustache fournie ne fait pas partie des recommandations de l’agence américaine de contrôle des maladies.

Pour améliorer l’efficacité des masques faciaux, surtout pour les barbus

« La plupart des gens ne portent pas les masques correctement » explique le Dr Robert Amler, ancien médecin en chef du CDC, en rajoutant que le port de masque nécessite même un peu de formation.

En fait, en 2017, le CDC a fait plusieurs expériences et essais techniques pour savoir dans quelle mesure un masque respiratoire protège effectivement l’individu qui le porte, et le Centre a même conçu une affiche expliquant quelle coiffure du visage permet aux masques d’être plus efficaces.

Dans le contexte où le public cherche à prendre des mesures préventives contre la propagation  et la contamination par le Covid-19, le CDC remet ainsi au goût du jour un poster avec plusieurs pictogrammes expliquant en détail, quelle forme de barbes permet aux masques d’être plus efficaces.

En publiant cette affiche, le CDC s’adresse plus particulièrement aux hommes barbus qui ne sont peut-être pas conscients que les formes de leurs pilosités faciales peuvent faire obstacle à l’efficacité des masques respiratoires.

Ajuster le masque au visage en formant un joint impénétrable à l’air ambiant

Un masque respiratoire facial doit se mouler parfaitement au visage pour former un joint impénétrable, empêchant ainsi l’inhalation des germes pathogènes. Le porteur du masque doit respirer à travers les filtres et non sur les côtés et c’est dans ce contexte que les pilosités faciales peuvent entraver cette parfaite jointure tant recherchée.

On apprend ainsi la coiffure faciale la plus recommandée est le rasage de près, et quelques styles de barbes et de moustaches où les poils ne viendront pas dépasser la bordure du masque facial, sans quoi, l’étanchéité du dispositif ne sera pas garantie.

Aux oubliettes les barbes à la façon « hipster » et l’idéal est même d’effectuer un « test d’ajustement » au préalable afin de vérifier l’étanchéité entre le visage et le masque facial, selon le CDC.

Crédits CDC/NIOSH

Mots-clés Coronavirus