Coronavirus : le réalisateur de “The Batman” donne des nouvelles sur la production du film

La nouvelle qui va suivre va chagriner nombre de cœurs, ceux venant de se réveiller d’un très long sommeil. Matt Reeves, réalisateur du futur The Batman, s’est ainsi exprimé sur la production du film en indiquant qu’elle a été mise en pause conséquemment à la pandémie de coronavirus Covid-19.

Le monde ne tourne plus tout à fait correctement depuis maintenant plusieurs semaines, ainsi confronté à une pandémie dont la seule réponse apportée jusqu’ici au niveau global est celle d’un confinement de la population. Dans ces conditions, les industries fonctionnent au ralenti, voire à une vitesse proche de l’arrêt.

Des films dont la sortie en salle devait intervenir ces dernières semaines et les quelques mois à venir ont été repoussés en conséquence. Quant à ceux qui restaient à être tournés, il va sans dire qu’il leur faudra aux aussi attendre.

Matt Reeves déclare qu’un quart de “The Batman” a été tourné

Ces rappels effectués, comment ne pas se dire que l’actuelle situation de The Batman est vraisemblablement partagée par d’autres projets dont le tournage était en cours quand le coronavirus Covid-19 a décidé d’agrandir sa famille ?

Auprès de Deadline, Matt Reeves, réalisateur du film, en a donné des nouvelles. Et elles sont plus ou moins conformes à ce que l’on pouvait attendre :

“Officiellement, nous ne sommes actuellement pas train de faire le montage. En fait, nous avons tourné un quart du film et j’ai parcouru les rushes, regardé les prises et ce qui est à venir.”

Jusqu’ici, The Batman était tourné au Royaume-Uni. Quand le virus s’est installé sur le territoire, l’équipe du film devait partir de Londres pour poursuivre son travail à Liverpool. Peut-on imaginer que le tournage de The Batman s’exportera pour de meilleures conditions sanitaires ? Son réalisateur ne souhaite en tout cas pas dessiner un tel scénario :

“Il est bien trop tôt pour le dire. Je ne peux pas imaginer que nous ne finissions pas à Londres. La situation est fluide”.

Pendant cette période de confinement, Matt Reeves n’a d’ailleurs pas l’intention d’en profiter pour réécrire l’histoire du film, s’estimant ainsi satisfait du fruit de deux années d’efforts.