Coronavirus : les salles de cinéma envisagent des ressorties des films Avengers et Avatar

Le coronavirus Covid-19 s’inscrivant progressivement comme une problématique du passé en Chine, les salles de cinéma commencent à y rouvrir. Et pour inciter à s’y ruer en masse, il est envisagé de nouvelles projections des films Avengers et d’Avatar, entre autres superproductions.

Point de départ de ce qui est aujourd’hui une pandémie de coronavirus Covid-19, la Chine commence à sortir la tête de l’eau avec une maladie ainsi globalement contenue dans sa propagation. Le retour à la presque normale s’observe petit à petit sur le territoire, avec entre autres la réouverture de 600 à 700 salles de cinéma à la date du 25 mars 2020.

Crédits Marvel Studios / Capture YouTube « Avengers: Endgame – Official Trailer »

Une majorité de Chinois s’étaient déjà exprimés quant à leur volonté de retourner visionner des films dès que possible. Pour permettre un redémarrage tonitruant de l’activité cinématographique, la Chine va même ressortir des valeurs sûres tout droit venues des États-Unis.

« Avengers », « Avatar », « Inception » et « Interstellar » pour doper le redémarrage du cinéma en Chine

Le site du Hollywood Reporter rapporte que dans les jours et semaines à venir, les salles chinoises projetteront de nouveau les quatre films Avengers sortis à ce jour (Avengers, Avengers : L’Ère d’Ultron, Avengers: Infinity War et Avengers: Endgame). Ce n’est pas tout car il est aussi prévu que l’Avatar de James Cameron et les Inception et Interstellar de Christopher Nolan connaissent eux aussi une nouvelle vie en Chine.

Aucune date de ressortie n’est arrêtée aux dernières nouvelles, mais une source du Hollywood Reporter a indiqué que ces informations seront rendues officielles « en principe, dès que les DCP [NDLR : Digital Cinema Package, copies de projection numériques] arriveront dans les salles ».

On nous précise que la plupart des cinémas ayant rouvert sont de petits exploitants avec une poignée d’écrans à disposition. Ces salles se situent dans des zones parmi les moins touchées par l’épidémie de coronavirus, et l’on attend maintenant l’annonce d’une reprise d’activité par les chaînes nationales de cinéma.

Une situation dont on peut se demander si elle trouvera un équivalent dans d’autres pays. Les autorités françaises compétentes pourraient par exemple décider de reprojeter La Grande Vadrouille, Bienvenue chez les Ch’tis et Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu. En même temps.

Mots-clés chineCoronavirus