Coronavirus : n’attendez plus la PC Engine CoreGrafx mini pour le 19 mars prochain

Énième conséquence de la crise mondiale du coronavirus, la PC Engine CoreGrafx mini, réduite à PC Engine Mini dans la plupart des bouches, ne sera pas disponible au Japon, aux États-Unis et en Europe à la date prévue jusqu’ici. Qui était le jeudi 19 mars prochain.

Dans le milieu du septième art, c’est le report du nouveau James Bond, Mourir peut attendre, qui représente le plus gros dommage collatéral du coronavirus. En ce qui concerne le monde du jeu vidéo, l’édition 2020 de la GDC (Game Developers Conference), qui devait se tenir du 16 au 20 mars 2020, a été reportée conséquemment à l’épidémie.

En attendant que l’on nous annonce que la prochaine génération de consoles devra elle aussi attendre avant de se découvrir à son public, une annonce semblable vient d’être faite un produit bien particulier : la PC Engine CoreGrafx mini qui était attendue pour le jeudi 19 mars prochain.

La PC Engine Mini repoussée, pas de nouvelle date communiquée par Konami

Dans un communiqué rapporté par Kotaku, Konami ne surprend pas quant à la principale raison ayant motivé sa décision de repousser la sortie de sa PC Engine Mini :

« En ce qui concerne la mini console TurboGrafx-16 et ses accessoires périphériques, les installations de fabrication et d’expédition en Chine ont connu une inévitable suspension en raison de l’épidémie actuelle de coronavirus (COVID-19). Par conséquent, la livraison de tous les produits TurboGrafx-16 mini, qui était initialement prévue pour le 19 mars 2020, sera retardée jusqu’à nouvel ordre.

Nous présentons vivement nos excuses auprès de nos clients pour cet important désagrément, et nous vous demandons humblement de faire preuve de compréhension et de patience pendant que nous suivons la situation de près. Nous mettons tout en œuvre pour livrer le TurboGrafx-16 mini dès que possible, et nous fournirons de plus amples détails sur le calendrier de livraison dès lors qu’il aura été confirmé. »

Le Japon, les États-Unis et l’Europe sont tous concernés, des territoires où le produit s’appelle respectivement PC Engine Mini, TurboGrafx-16 Mini et PC Engine CoreGrafx mini. Pour rappel, l’engin embarquera un total de 50 jeux, 26 en langue japonaise et 24 en langue nippone, avec plusieurs titres apparaissant dans ces deux listes.