Coronavirus, trois astronautes partent en mission spatiale après avoir été mis en quarantaine

Depuis qu’il est devenu une pandémie, le Coronavirus affecte de nombreux domaines, autres que la santé et l’économie. Le secteur spatial a également été touché par le fléau : les nouvelles règles sanitaires (confinement, pas de rassemblement, distanciation sociale, mises en quarantaine…) ont en effet contraint les compagnies à revoir leurs plans de conquêtes spatiales.

Chez la NASA et Roscosmos par exemple, les responsables ont dû mettre certains de leurs astronautes et cosmonautes en quarantaine, ce qui a retardé leur départ pour l’espace.

Crédits Pixabay

Néanmoins, les deux compagnies spatiales ont finalement pu envoyer trois astronautes dans l’espace après qu’ils aient été placés en confinement.

Jeudi 9 avril, Chris Cassidy de la NASA et Anatoly Ivanishin et Ivan Vagner de Roscosmos se sont ainsi envolés pour la Station Spatiale Internationale (ISS).

Deux semaines de quarantaine

Si les préparatifs classiques d’un voyage dans l’espace incluent la mise en quarantaine des astronautes avant leur départ, la pandémie de Coronavirus a contraint les responsables à renforcer les protocoles de sécurité habituels.

Pavel Vlaslov, chef du Centre de Formation des Cosmonautes Youri Gagarine (GCTC), a indiqué que l’équipage avait commencé la mise en quarantaine plus tôt que d’habitude.

Pendant deux semaines, Chris Cassidy, Anatoly Ivanishin et Ivan Vagner ont été complètement isolés du reste du monde. Cassidy raconte : « Si j’avais été en quarantaine normale, j’aurais probablement pu aller dans certains restaurants et quitter les paramètres immédiats de la zone de Star City [une petite ville à l’extérieur de Moscou ndlr] et juste savoir où nous allions. Mais pas cette fois. Nous avons été en quelque sorte isolés dans nos chalets et juste l’endroit essentiel où aller pour obtenir de la nourriture. »

Tout s’est très bien passé

Le départ des trois astronautes pour l’ISS a eu lieu très tôt, vers 4 heures du matin HE. Le décollage s’est déroulé sans accroc depuis le cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan.

Il a été annoncé que l’appareil qui transporte le trio a tourné quatre fois en orbite autour de la Terre avant de rejoindre l’ISS.

Avant leur départ, les équipes de la NASA et de Roscosmos ont pris toutes les précautions nécessaires pour éviter que le Coronavirus ne se propage jusque dans l’espace. Les responsables affirment avoir suivi à la lettre toutes les recommandations des Centers For Disaeses Control and Prevention, « comme le nettoyage des surfaces, la distanciation sociale et l’accent sur l’hygiène des mains ».