Coup d’envoi pour la nouvelle sortie du mystérieux X-37B

Au départ, le lancement du X-37B, dans le cadre de la mission OTV-6 de l’US Space Force aurait dû être effectué le samedi 16 mai dernier, dans la matinée. Mais pour des raisons météorologiques, cela a été reporté ce dimanche, toujours depuis la base de Cap Canaveral située en Floride.

United Launch Alliance (ULA) a déclaré que ce report de lancement est imputable aux conditions météorologiques, à savoir des vents turbulents, une forte couverture nuageuse et de la pluie.

Le lancement d'une fusée

Crédits Pixabay

Ce qui a fait que les chances de réussite de la mission OTV-6 étaient seulement de 20 % pour samedi, tandis que dimanche, elles sont passées à 80 %, selon le 45th Space Wing de l’USAF. Tory Bruno, le PDG d’ULA, s’est exprimé par le biais d’un tweet particulièrement bref, faisant une courte remarque sur le mauvais temps, pour enchaîner avec un « à demain ».

Une mission d’une importance capitale pour l’armée américaine

Finalement, le X-37B a donc pu partir pour sa secrète mission, embarqué par une fusée Atlas V de l’ULA, à 13h14 GMT ce dimanche, après l’annulation puis le report du lancement de la mission OTV-6, samedi dernier. Un lancement qui s’est déroulé sans accroc, et qu’on a pu suivre en direct sur la chaîne YouTube de l’ULA.

Pour information, deux X-37B officient actuellement au sein de la jeune USSF, des appareils construits par la célèbre firme Boeing autour desquels le secret est particulièrement entretenu.

Pour autant, on sait que la mission actuelle a trait aux tests de différents systèmes dans l’espace, notamment sur les effets des rayonnements sur différents matériaux et sur une mystérieuse technologie faisant appel aux faisceaux micro-ondes (pour le compte de l’US Naval Research Laboratory), mais également la mise en orbite d’un mini-satellite, le FalconSat 8.

Un hommage aux victimes et au personnel soignant en cette période

Les responsables de l’USSF ont justement souligné toute l’importance de cette mission OTV-6, en déclarant que « les expériences et la technologie transportées par le X-37B permettent aux États-Unis de développer plus efficacement les capacités spatiales nécessaires pour maintenir la supériorité dans le domaine spatial ».

Par ailleurs, en raison de la pandémie de COVID-19, ce lancement fait également office d’hommage aux victimes américaines et aux efforts du personnel soignant pour faire face à la maladie. Un signe de reconnaissance qui entre dans le cadre de l’opération « America Strong », comme celui des avions de la Navy et de l’USAF qui ont récemment survolé certaines villes.

Ainsi, on a pu voir le texte suivant, peint sur la fusée Atlas V : « A la mémoire des victimes du COVID-19 et en hommage à tous ceux qui font face et travaillent en première ligne ».