Il y aura une course de voitures radiocommandées sur la Lune en 2021

Qui ne rêverait pas de conduire une voiture de course sur la Lune ? Une telle idée semble encore assez farfelue avec tous les moyens qu’il faudrait mettre en œuvre pour la réaliser. Mais il y a quand même un moyen de s’approcher de ce concept sans se ruiner complètement, et le projet Moon Mark va tenter quelque chose dans ce sens au cours de l’année 2021.

En octobre 2021, le projet Moon Mark prévoit d’envoyer deux petites voitures de course de 2,5 kg chacune à la surface de la Lune pour qu’elles puissent s’affronter au cours de la toute première course lunaire radiocommandée. Derrière les manettes, il y aura deux équipes de lycéens qui auront ainsi l’opportunité de faire voler la poussière lunaire à distance.

Crédits Pixabay

Selon les informations, les deux voitures, accompagnées d’un mécanisme de déploiement, voyageront sur un atterrisseur Nova-C développé par Intuitive Machines, qui sera lui-même lancé par une fusée Falcon 9 de SpaceX. Le Nova-C, qui est qualifié de « premier atterrisseur lunaire totalement développé par une compagnie privée », se posera au niveau d’Oceanus Procellarum, une zone qui se trouve près de la Vallée de Schröter.

Le déroulement de la compétition

D’après un communiqué de presse effectué par les responsables, la compétition Moon Mark’s Mission 1 verra la participation de 6 équipes de lycéens qui seront sélectionnées à travers les Etats-Unis. Ces différentes équipes devront passer par une série d’épreuves qualificatives qui seront assez uniques. Il y aura en effet des courses de drones et de véhicules autonomes, des épreuves de jeux-vidéos, mais aussi un concours d’entreprenariat en commercialisation de l’espace.

Après ces étapes, les deux premières équipes auront l’opportunité de construire et de conduire deux véhicules sur la Lune. Ces derniers seront dirigés à distance et rouleront sur un terrain accidenté. Des caméras permettront de suivre chaque étape de la course.

Les questions techniques

Pour pouvoir réaliser un tel projet, il y a plusieurs obstacles techniques à franchir. Par exemple, comme la Lune n’est pas tout à côté, il ne sera pas possible d’envoyer des commandes en temps réel à cause de la latence. Toutefois, d’après le Directeur Technique de Moon Mark, Todd Wallach, la course ne sera pas impactée par les retards éventuels dans la communication, et les vidéos seront retransmises en quasi-temps réel, et ce sera aussi le cas de la télémétrie et des commandes. Selon lui, ce sera grâce à l’utilisation du matériel d’Intuitive Machines. Les voitures seront connectées à l’atterrisseur en utilisant le WiFi. L’atterrisseur quant à lui sera en charge d’envoyer et de recevoir la télémétrie et les commandes vers et depuis la Terre.

La construction des deux véhicules reste aussi un défi à relever pour les techniciens. D’après ce que l’on sait, les deux voitures seront basées sur la même architecture basique et seront équipées de moteurs électriques alimentés par batterie. L’entreprise Lunar Outpost, en charge de la construction, va adapter sa plateforme MAPP ou Mobile Autonomous Prospecting Platform pour créer le système utilisé sur la Lune.

En tout cas, il s’agit ici d’un concept inédit qui va intéresser beaucoup de monde. Attendons ainsi les mois qui viennent pour en savoir plus sur cette toute première course automobile extraterrestre de l’histoire.

Mots-clés lune