Covid-19 : 200 000 nouveaux cas en 24 heures aux Etats-Unis

Un nombre record de cas de contamination au coronavirus vient d’être enregistré aux États-Unis. En 24 heures, le virus a infecté plus de 200 000 personnes !

Décidément, l’épidémie de Covid-19 se propage à grande vitesse outre-Atlantique. Alors que les États-Unis font face actuellement à une situation post-électorale assez tendue, l’Université Johns Hopkins vient de révéler des données inquiétantes au sujet de la propagation du SARS-CoV-2, c’est-à-dire de l’agent responsable de la pandémie actuelle. Le pays a comptabilisé 201 961 nouveaux cas de contamination en 24 heures, selon le comptage effectué mardi dernier à 20h30 (1h30 GMT mercredi) par le célèbre institut. Un triste record pour la première puissance économique mondiale qui a récemment dépassé la barre des 10 millions de cas. Nos confrères de Science Alert notent que ce chiffre est en partie dû à un retard du traitement des données du week-end.

Photo de Fernando Zhiminaicela – Pixabay.com

Il reflète en tout cas le rythme spectaculaire de propagation du virus au niveau national.

Plus de 1500 décès en une journée

Comme si ce nombre record de nouveaux cas de Covid-19 ne suffisait pas, les États-Unis déploraient aussi le même jour 1535 décès dus à la maladie, portant le nombre total de morts à 239 588. Depuis près d’une semaine, le nombre d’infections y dépasse régulièrement les 100 000. Du jamais vu depuis l’apparition de la maladie sur le sol américain.

Le nombre d’hospitalisations a aussi augmenté de façon drastique. Un nouveau record a même été établi puisqu’environ 62 000 personnes y sont actuellement hospitalisées pour cause de Covid-19 selon le Covid Tracking Project.

Pour l’heure, l’épidémie fait particulièrement ravage dans la partie nord des États-Unis. Le Midwest n’échappe pas non plus à cette tendance désastreuse si bien que le Covid Tracking Project a récemment déclaré que ces zones risquent de ne pas pouvoir s’en sortir de si tôt.

Un vaccin en approche ?

Avec ces chiffres particulièrement alarmants, le pays a intérêt à mettre au point un vaccin efficace le plus rapidement possible. Cela, d’autant que la pandémie que Trump a toujours minimisée a entraîné une crise sanitaire encore plus forte par rapport à la grippe de 1918.

À ce sujet, le géant pharmaceutique américain Pfizer et son partenaire allemand BioNTech ont annoncé lundi que leur candidat vaccin anti Covid-19 était efficace à 90 %. Une bonne nouvelle en ces temps où la lutte contre le virus doit être intensifiée.

Mots-clés Covid-19