Covid-19 : Amazon reprend progressivement les livraisons de vendeurs tiers aux USA

La pandémie de coronavirus a impacté de nombreuses industries dont les livraisons. Car avec le confinement, les colis considérés comme peu urgents prennent beaucoup plus de temps à arriver tandis qu’en France, La Poste ne livre que le mercredi, jeudi et vendredi. Sachant que les vendeurs tiers représentent plus de 50% des produits proposés sur Amazon, ces derniers ont largement été touchés par ce frein économique. Et alors qu’Emmanuel Macron a annoncé le 13 avril à 20 heures un confinement prolongé jusqu’au 11 mai puis une réouverture des écoles, Amazon y va également de son annonce, mais pour les USA.

Comme le rapporte Amazon au Wall Street Journal, les livraisons de vendeurs tiers peuvent reprendre doucement.

Un colis provenant d'Amazon

Crédits Pixabay

On imagine que la France devrait reprendre par la suite ses livraisons.

Amazon reprend doucement une grande partie de son activité

Voilà plusieurs semaines que les vendeurs tiers américains sont fortement touchés par l’arrêt des livraisons par Amazon. Un impact économique sans précédent tandis que les demandes d’allocation chômage ont explosé aux USA. Et comme l’annonce un porte-parole d’Amazon au Wall Street Journal, les vendeurs tiers pourront de nouveau faire livrer des produits, progressivement. Un petit répit pour certains Américains qui ont dû voir leur activité largement impactée dernièrement.

Plus tard dans la semaine, nous allons autoriser beaucoup plus de produits dans nos entrepôts. Ils seront limités en quantité pour permettre d’envoyer en priorité les produits importants et protéger les employés, tout en faisant attention à ce que les vendeurs tiers puissent expédier leur marchandise depuis chez nous.

Comme l’explique le porte-parole d’Amazon, c’est plus tard dans la semaine que les livraisons de ces vendeurs tiers pourront reprendre tout en respectant la distanciation sociale. Tout en précisant que les volumes ne pourront pas être massifs, comme précédemment, et qu’il faudra pour ces derniers se contenter de petites quantités. De quoi reprendre petit à petit une activité en attendant un déconfinement qui n’a pas vraiment de date précise.

Rien n’a été annoncé du côté de la France mais il semblerait qu’une majorité des livraisons se déroulent sans problème. Espérons que la vente de produits des vendeurs tiers n’entraîne pas un rebond épidémique en voulant forcer la reprise économique aux USA.