Covid-19 : Android va pouvoir stocker votre passeport vaccinal

Android va bientôt être en mesure de stocker votre passeport vaccinal, grâce à Google Pay. Un test va être mené aux Etats-Unis avant le déploiement global de la fonction.

Après avoir passé plusieurs mois complètement paralysés face au Covid-19, les états les plus touchés ont finalement pu lancer une contre-offensive contre la maladie. Contre-offensive prenant la forme d’une campagne vaccinale menée de front sur tous les territoires les plus touchés.

Une femme utilisant un smartphone
Crédits Pixabay

Et les résultats sont là. En France, 50 % de la population a reçu au moins une dose de vaccin et 30 % de la population est désormais totalement vaccinée contre la Covid-19 (source).

Android va pouvoir stocker votre certificat de vaccination

L’intensification de cette campagne porte ses fruits et elle s’accompagne ainsi d’une nette embellie. Le nombre de nouveaux cas détectés chaque jour tourne autour d’une moyenne de 1 800 sur la dernière semaine glissante. Quant au nombre de décès, il a lui aussi chuté drastiquement. En moyenne, une trentaine de personnes perdent donc la vie chaque jour des suites de complications liées à la Covid-19.

Au plus fort de la dernière vague, nous avions dépassé la barre des 1 000 décès par jour.

Si vous avez vous-même franchi le pas, alors vous savez sans doute qu’un passeport vaccinal vous est délivré à l’issue de l’administration de la seconde dose. Un passeport qui s’accompagne d’un QR Code permettant d’enregistrer le document dans l’application TousAntiCovid.

A lire aussi : L’effet pervers de la pandémie de Covid-19 sur la sécurité informatique

Un passeport stocké en local

Google, de son côté, souhaite aller plus loin en permettant aux utilisateurs d’un smartphone sous Android de stocker ce même passeport vaccinal directement sur leur téléphone. Et donc sans avoir à passer par une application tierce.

Uniquement disponible aux Etats-Unis pour le moment, cette fonction s’appuie sur Google Pay, un service habituellement utilisé pour stocker des cartes de paiement au format numérique. Et donc pour pouvoir procéder à des paiements mobiles avec son téléphone.

Cette nouvelle fonction passe par le développement d’une toute nouvelle API qui sera utilisable par les développeurs travaillant pour les gouvernements, les agences de santé et toutes les organisations autorisées à accéder à ces informations. Grâce à cette nouvelle trousse à outils, ces derniers pourront donc vérifier l’état du passeport vaccinal d’un individu en s’appuyant sur les données stockées sur son téléphone.

A lire aussi : Covid-19, le niveau de protection pour chaque vaccin après une dose

Une intégration à Google Pay

Pour montrer sa carte vaccinale, ce dernier n’aura en effet qu’à accéder à l’écran de Google Pay et choisir son certificat. Il s’affichera alors sur l’écran de l’appareil et les autorités compétentes pourront le scanner pour s’assurer de sa viabilité.

Google explique dans sa note de blog que toutes les informations associées au passeport vaccinal seront directement stockées sur le téléphone. Elles ne transiteront donc pas par les serveurs de la firme et elles resteront accessibles même lorsque le téléphone n’a pas accès à un réseau.

A lire aussi : 6 étapes pour se remettre de la pandémie de Covid-19

Quelques prérequis techniques

En revanche, pour profiter de cette fonction, il faudra impérativement disposer d’un téléphone sous Android 5, ou mieux. Un téléphone certifié Android Protect et qui devra également prendre en charge les services de Google. L’accès aux données pourra être protégé par le biais d’un code numérique, ou d’une empreinte biométrique.

Google précise en revanche que le déploiement de cette fonction dépendra principalement des autorités de chaque pays. Ce seront en effet aux états de décider s’ils veulent ou non intégrer la solution à leurs propres systèmes.

Mots-clés android