Covid-19 : bientôt des vaccins pour les jeunes enfants ?

Partout dans le monde, les gens se font vacciner contre le coronavirus. Bientôt, ce sera visiblement au tour des enfants de recevoir leurs doses.

La pandémie de Covid-19 a fait jusqu’ici plus de 4,5 millions de morts à travers la planète. Pas moins de 219 millions de personnes ont été déjà contaminées par le virus. Depuis que les vaccins existent, les gens se ruent vers les centres de vaccination pour recevoir leurs doses. Le taux de vaccination est en général prometteur dans de nombreux pays, même si certaines personnes hésitent encore. Alors que pour l’heure, seuls les adolescents de plus de 12 ans peuvent être immunisés, la situation est apparemment sur le point de changer.

Un masque, une dose de vaccin et une seringue
Crédits Pixabay

En effet, les responsables de Pfizer/BioNTech envisagent de soumettre une demande pour l’approbation d’un vaccin à destination des jeunes enfants.

Cette demande sera déposée alors que les moins de 10 ans encourent un réel danger en raison de la prolifération du variant delta.

A lire aussi : Covid-19 : et maintenant, un variant Mu

Pfizer/BioNTech veut vacciner les jeunes enfants

Aux États-Unis, les écoles ont rouvert massivement en dépit de la propagation du variant delta qui est très transmissible et est à l’origine de l’hospitalisation de nombreux enfants. Actuellement, compte tenu du fait que les moins de 12 ans ne peuvent pas encore bénéficier du vaccin de Pfizer/BioNTech, ils ne sont pas à l’abri. La réalité est d’autant plus compliquée dans la mesure où les doses proposées par Moderna et Johnson and Johnson s’adressent uniquement aux plus de 18 ans.  

Pfizer/BioNTech veut ainsi changer la donne. Ils espèrent pouvoir produire des doses pour les 5 à 11 ans dans les prochaines semaines. À ce propos, le Dr Özlem Türeci, cofondateur de BioNTech, a déclaré que la firme publiera bientôt dans plusieurs pays les résultats de leur étude pour cette tranche d’âge. Selon l’expert, le vaccin est similaire à celui administré aux adultes, mais possède une dose plus faible.

A lire aussi : Covid-19 : les astronomes ne sont pas fans des noms des variants

Une évaluation approfondie en vue

Contrairement aux enfants, les adultes sont plus vulnérables au Covid-19. Cependant, depuis l’apparition du variant delta, les moins de 15 ans sont davantage exposés au virus. Le risque d’infection augmente et les cas d’hospitalisation sont en hausse. Pfizer/BioNTech cherche ainsi à éviter le pire. L’ouverture des écoles risque effectivement d’augmenter le taux d’infection chez les plus jeunes.

Les deux laboratoires ont déposé leur demande d’approbation en espérant pouvoir vacciner bientôt les enfants en Europe et aux États-Unis. La requête devra encore être soumise à une évaluation approfondie avant de pouvoir être validée. En attendant, les parents et les personnes qui entrent en contact avec les jeunes de moins de 12 ans devraient prendre des précautions pour éviter de les contaminer, selon le Dr Janet Woodcock, commissaire de la FDA.

Mots-clés Covid-19