Covid-19 : un cocktail d’anticorps capable de booster notre immunité est en cours de développement au Royaume-Uni

Au Royaume-Uni, les chercheurs travaillent actuellement sur un cocktail d’anticorps qui devrait accompagner les vaccins dans la lutte contre la COVID-19. En effet, les vaccins, quoique très utiles, ne sont pas la seule carte qu’on peut jouer dans la lutte contre la pandémie. C’est pour cette raison que ce cocktail boostant les anticorps est développé.

Comme vous le savez, il arrive souvent qu’une personne ait déjà été infectée par le coronavirus avant d’accéder au vaccin. Là, il y a peu d’options, mais pour éviter le pire, ce cocktail censé fortifier le système immunitaire du patient pourrait bien changer la donne.

Crédits Pixabay

La lutte contre la COVID-19 est rude, particulièrement au Royaume-Uni où le gouvernement s’est vu obligé d’imposer des périodes de confinement très strictes avec le retour en force de la maladie. Ce nouveau traitement devrait donc améliorer les choses, non seulement dans le pays mais également ailleurs, surtout face aux nouveaux variants du Sars-CoV-2 qui inquiètent et qui se propagent actuellement.

Des mesures supplémentaires sont nécessaires pour maîtriser le nombre de nouveaux cas

Comme vous le savez, le Royaume-Uni va commencer à distribuer le vaccin élaboré par AstraZeneca et l’Université d’Oxford après l’aval du gouvernement et de l’Agence de Régulation des produits sanitaires qui a récemment eu lieu.

Pour accompagner les vaccins, ce cocktail sera donc une mesure pour éviter que le nombre de malades (graves ou non) et de morts ne continue à s’enflammer. En effet, destiné aux personnes infectées qui ne peuvent pas être vaccinées, le traitement pourra les aider à développer une résistance à la maladie.

Des objectifs bien définis pour ce cocktail pour booster l’immunité des patients

Ce traitement sera donc capable de booster nos anticorps, de telle sorte que même après avoir été au contact du virus, l’on devrait développer une résistance et ainsi éviter que notre état de santé ne se détériore.

Pour information, c’est AstraZeneca, en collaboration avec l’University College London Hospital (UCLH), qui travaille sur cette boisson. Les chercheurs travaillent actuellement sur le produit et les essais du traitement à différentes échelles sont en cours. Les chercheurs pensent qu’à terme l’on pourra obtenir une immunité sur 6 à 12 mois avec ce traitement.

Ce cocktail, qui sera normalement mis à disposition dans trois ou quatre mois (vers mars ou avril) devrait accompagner les vaccins comme outil dans la stratégie de diminution de la propagation du virus. De plus, ce traitement a le mérite d’être plus facile à distribuer que le vaccin.

Mots-clés CoronavirusCovid-19